Le maître de lumière qui réapprend

Table des matières

Le parcours “normal” d’une âme

Les âmes viennent sur Terre avant tout pour apprendre et vivre des expériences. Vies après vies, elles expérimentent une quantité presque infinie de situations, des plus simples aux plus compliquées, qui souvent se répètent.

Après une vie, cent ou des milliers, une âme a suffisamment appris pour ne plus avoir besoin de se réincarner à nouveau, que ce soit sur Terre ou ailleurs. Elle a atteint ce qu’on appelle l’éveil.
La plupart de ces âmes se dissolvent alors dans l’unité après leur dernière mort, revenant à leur forme originelle.

La Source peut ainsi apprendre la limite et la vie dans la matière “séparée”.

Qu’est-ce qu’un maître de lumière ?

Les âmes qui ont atteint l’illumination et ascensionnés pendant leur existence conservent un corps de lumière. Ainsi, elles deviennent des maîtres de lumière, des entités chargées d’aider et accompagner les êtres incarnés que nous sommes.

Leur tâche est principalement exécutée depuis les mondes supérieurs et elles interagissent à travers des “medium”, “canal”, les rêves ou en apparaissant directement à des personnes choisies.

Elles nous parlent également à tous au travers de notre intuition, avec des synchronicités.

Il arrive cependant que certains de ces maîtres reviennent dans un corps matériel pour accomplir leur mission ou revivre certains fonctionnements terrestres. Leur nombre est faible, ce qui fait des maîtres incarnés des personnes rares.

Comment s’incarne un maître de lumière ?

Incarnation classique

La plupart choisissent un corps et un environnement répondant aux besoins de leur nouvelle venue sur Terre, puis s’y incarnent pendant la grossesse. Il arrive que des signes montrent l’importance du nouveau né dans la hiérarchie spirituelle :

  • La mère développe pendant la grossesse une intuition, des dons de guérison ou énergétique exceptionnels
  • Des miracles se passent autour de la grossesse ou du jeune enfant
  • Il y a un conjonction exceptionnelle d’événements cosmiques
  • Le bébé a des capacités incroyables
  • Il a l’air “vieux” et sage tout en étant magnifique et rayonnant
  • Des mediums ou oracles réagissent à sa présence
  • D’autres signes se déroulent dans la même idée

Mais, en général, les parents ne savent rien de la particularité de leur enfant et ne le comprennent pas.

Incarnation comme Walk-In ou partielle

Quelques maîtres de lumière préfèrent venir comme Walk-In lorsqu’ils n’ont pas besoin de vivre une enfance pour exécuter leur mission. Ils prennent alors la place d’une âme en partance dans un corps presque mort.

Certains maîtres de lumière ne s’incarnent pas totalement. Ils partagent le corps avec une autre âme qui gère le quotidien. Ils ne se manifestent qu’à des moment particuliers.

Il ne s’agit pas d’une possession, mais toujours d’un accord entre les âmes.

Difficultés rencontrées par un maître de lumière

Étant habitués à l’incarnation, ils ont souvent moins de difficultés que les autres incarnations particulières dont nous parlons sur SoU.

Ils souffrent cependant du décalage entre ce qu’ils savent, ce qu’ils sentent, ce qu’ils perçoivent et ce que la société leur impose. Leur sagesse profonde n’est souvent pas écoutée par leurs proches et leur cause un certain isolement.

Une mission d’âme pas toujours facile

En fonction de la raison de leur venue sur Terre, ils peuvent choisir des familles difficiles afin de se préparer au mieux et de nettoyer le karma familial. La différence entre ce qu’ils sont et cet environnement cause souvent des conflits, des affrontements.

On peut ainsi retrouver autant de maîtres de lumière dans une famille aimante d’un bidonville que dans une famille riche avec un père violent et une mère abusive.

C’est le choix de l’âme en fonction de ses besoins d’incarnation.

Conséquences possibles

L’isolement et la solitude sont les effets les plus fréquents chez les maitres de lumière. Ils deviennent souvent des ermites ou des personnes en marge de la société. Cela gène leur capacité à communiquer au monde leur sagesse. Ils n’y parviennent souvent qu’à un âge avancé.

Dans les cas les plus graves, les Maîtres de lumière peuvent se cliver de leur vraie nature afin de se couler dans le moule et ne pas faire de vague. Cela va les rendre malheureux.
Lorsqu’ils vont se reconnecter à eux-mêmes, il y a souvent des montées émotionnelles fortes, difficiles et violentes qui leur arrivent par vague, tel une montée de kundalini. Cela leur permet de nettoyer en profondeur leur mal-être, leurs traumatismes et de les transcender, d’autant plus facilement s’ils sont accompagnés.

Une plus grande facilité à vivre l’incarnation que les autres AIP

Par rapport aux anges et Starseeds, ils ont l’avantage d’avoir déjà vécu sur Terre et ainsi de connaître les particularités de l’incarnation. Ils sont donc moins déroutés, même s’il n’est jamais facile de quitter la lumière pour revenir à la matière.

Comment savoir si on est un maître de lumière incarné ?

Le maître de lumière a accès à des sagesses anciennes et des connaissances qu’il n’a jamais apprises. Il peut se demander d’où lui viennent ses savoirs surtout quand il est enfant.

Ils ont également des dons de médiumnité, d’intuition, d’écoute et de soins. Selon les circonstances dans lesquelles ils vivent, leurs capacités peuvent être reconnues à leur vraie valeur ou moquées et, par conséquent, cachées.

Ils ont en tout cas un désir d’aider leur prochain et de faire passer l’autre avant les besoins de leur ego ou d’agir pour l’ensemble de l’humanité.

Certains maîtres vont devenir des enseignants, des thérapeutes ou des leaders inspirants quant d’autres vont travailler dans l’ombre à améliorer le monde.

Qu’est venu faire un maître de lumière sur Terre ?

En général, aider d’autres âmes à évoluer ou à réaliser leurs objectifs, par exemple en étant professeur, mentor, coach, ou thérapeute. Ils travaillent souvent dans des milieux difficiles où leurs qualités naturelles font des merveilles.

Ils profitent de leur venue pour réapprendre ou mettre à jour les connaissances acquises lors de leurs précédentes incarnations, parfois il y a des milliers d’années.

Par quoi commencer si je suis un maître de lumière ?

Faire confiance à sa sagesse intérieur.

Comprendre comme elle nous a toujours guidé avec justesse, même s’il était plus facile d’écouter ce que disait la société et les autres.

Cette sagesse et les connaissances qui l’accompagnent permettent de dépasser tous les traumatismes, les blocages et les croyances limitantes.

Se faire accompagner

Inutile pour un maître de lumière de passer du temps chez des thérapeutes dans des nettoyages sans fin alors qu’il a déjà accès à de nombreuses solutions.

Il peut être utile de demander l’aide d’un canal ou d’un médium pour se rapprocher de sa vraie nature, voir déterminer sa véritable identité avant de le savoir intérieurement.

Un maître n’a, par essence, pas besoin d’apprendre puisqu’il connaît tout ce qui est primordial. Mais il a besoin de réapprendre et, pour cela, de lire, écouter et regarder les paroles de sagesse qui lui correspondent et se faire accompagner par des personnes qui comprennent sa vraie nature et n’essaient pas de lui imposer des dogmes, juste de l’accompagner.

Dites-nous si vous pensez être un maître de lumière, pourquoi et quelles difficultés vous rencontrez. Nous allons développer, par la suite, des exercices pratiques et utiles pour vous accompagner au quotidien.

Amicalement vôtre,

Wanderer et Bhân

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :