L’autodiscipline comme moyen pour transcender sa vie

Table des matières

Maintenant que vous avez les outils pour nettoyer les éléments qui vous empêchent d’avoir une discipline équilibrée, vous allez pouvoir monter vers une discipline qui vous correspond de mieux en mieux, vous permettant de transformer complètement votre vie, de la transcender pour incarner un nouveau paradigme.

Voilà le 3ème article concernant l’excellent livre du Dr Achille Wealth, le pouvoir de l’auto-discipline. Il vous emmènera vers sur des chemins que vous n’auriez jamais soupçonnés.

L’auto-discipline est une règle de vie et, sans elle, il n’est pas plus possible de réussir extérieurement qu’intérieurement. Même des livres anciens comme le Bhagavad-Gita parlent de la nécessité de l’auto-discipline pour obtenir la grâce.

Le vrai secret de la structure interne

L’autodiscipline est avant tout une question d’intégrité et d’honnêteté envers soi-même. C’est tenir les engagements et les promesses qu’on se fait. La plupart des personnes ne tiennent pas les engagements qu’ils prennent envers eux-mêmes.

Une bonne discipline permet de repousser ce qui est urgent ou agréable pour donner plus d’énergie à ce qui est important.

Pour cela, il est nécessaire de reporter la gratification à court terme pour la satisfaction à long terme. En sacrifiant ce qui est facile pour faire ce qui est important, nous renforçons notre discipline interne. Il devient alors possible de réaliser des tâches demandant de plus en plus de discipline.

Sacrifier nos plaisirs permet de renforcer nos capacités d’auto-discipline. Elles nous permettront ensuite de réaliser nos objectifs. L’erreur que font la plupart des personnes est d’essayer d’avoir une discipline très importante immédiatement. Ce serait comme courir un marathon sans entraînement, c’est perdu d’avance. Mieux vaut s’entraîner peu à peu.

4 habitudes pour avoir une super auto-discipline

Il existe un grand nombre d’habitudes qu’on peut mettre en place pour nous aider à avoir une bonne discipline. En voici 4 qui se montrent très efficaces :

1) terminer ce qui a été démarré

Chaque fois que l’on va au bout d’une tâche, notre cerveau enregistre qu’il est normal de la terminer. Après un moment, notre mental va devenir un allié pour terminer nos tâches en nous les rappelant.

Par contre, si nous prenons l’habitude de ne pas terminer les tâches commencées, notre mental prendra l’habitude de nous distraire. Il deviendra alors un élément pour nous bloquer au lieu de nous aider.

Lorsqu’on exécute des tâches qui demande beaucoup de temps, il est très utile de les couper en objectifs plus courts afin de pouvoir les terminer rapidement avant de passer au suivant. Vous aurez ainsi plus de motivation et de possibilités de mesurer vous avancements.

2) garder le silence

Les moines utilisent depuis longtemps le vœu de silence pour gagner en force spirituelle. Il s’agit d’un des éléments les plus efficaces pour augmenter sa volonté et ainsi son autodiscipline.

Sans faire vœu de silence à votre tour, vous pouvez utiliser le silence à votre avantage. En décidant de rester silencieux pendant quelques heures ou quelques jours, vous vous permettez de renforcer grandement votre volonté.

Ne pas parler pendant un certain temps est très difficile pour les humains. Ce temps varie en fonction de nos habitudes. Pour certains, rester silencieux pendant 2h sera difficile, alors que d’autres sentiront la difficulté après plusieurs jours. L’idéal est de commencer petit puis d’augmenter régulièrement les moments pendant lesquels vous restez silencieux.

Vous construirez ainsi une volonté de béton.

3) se lever tôt

Presque toutes les personnes réussissant leur vie, à part celles qui travaillent dans le monde de la nuit, se lèvent tôt. Cela a deux grands avantages :

  • Ça entraîne nos capacités à nous discipliner
  • En nous levant tôt, nous avons beaucoup de temps tranquille pour avancer les différentes choses importantes de notre vie

Généralement conseillé de se lever à 5h du matin afin d’avoir largement assez de temps. Il est aussi possible de se lever plus tôt mais c’est plus compliqué.

Le plus important n’est pas l’heure, c’est de s’y tenir, y compris lorsque on a congé.

4) prendre conscience que tout vient de la structure interne

Tant qu’on essaie de se forcer à modifier son comportement extérieur sans changer sa structure interne, nous sommes voués à l’échec. La volonté et l’autodiscipline sont comme des muscles, il est nécessaire de les renforcer avec de petits exercices avant d’en tenter de plus grands.

En se donnant de petits challenges, on va gagner peu à peu en volonté. Quand on en aura besoin, il sera alors facile de mettre en place des tâches plus importantes.

Les 3 piliers de la discipline

Les sagesses anciennes parlent de 3 piliers nécessaires pour avoir une vie spirituelle épanouie. Ils servent tout autant pour mettre en place les éléments de sa vie matérielle. Il s’agit de :

  • L’esprit
  • Le corps
  • L’âme

Chacun de ces éléments nous apporte des clés pour avoir une discipline importante. Il est donc primordial de les équilibrer et d’en prendre soin.

Le Dharma

Le Dharma est lié à la raison pour laquelle nous sommes sur Terre. Certaines personnes le compare à notre mission d’âme. Le problème de parler de mission d’âme, c’est que ça donne l’impression que nous avons une tâche précise à accomplir, ce qui n’est pas toujours le cas.

Au contraire de la mission d’âme, le Dharma représente plutôt le sens dans lequel notre âme veut évoluer et la manière dont nous voulons contribuer à la vie sur Terre. Il ne s’agit généralement pas d’un élément précis mais d’une direction.

Par exemple, une mission pourrait consister à contribuer à éradiquer la faim sur Terre. Le Dharma consisterait plutôt à devenir une personne capable de montrer le chemin pour les êtres qui désirent sortir de la famine.

Ce n’est pas toujours facile de faire la différence entre les deux et il n’y a pas de nécessité à le faire. Il est juste important de comprendre qu’il ne faut pas forcément rechercher une mission, juste une direction.

L’importance du Dharma dans la discipline

Lorsqu’on connaît son Dharma, la raison de sa venue sur Terre, il est beaucoup plus facile de mettre en place une discipline. De cette manière, notre âme va nous aider. Nous aurons alors à disposition une puissance extrêmement grande pour nous motiver à tenir une auto-discipline parfois difficile.

C’est ainsi que certaines personnes peuvent travailler ou méditer pendant des heures chaque jour sans se fatiguer si ça correspond à leur Dharma. Par contre, lorsqu’on essaie de forcer contre son Dharma, nous courons généralement droit au burn-out.

Découvrir son Dharma

On voit bien l’importance du Dharma pour avoir une vie accomplie. Cependant, la plupart des personnes ne croient pas connaître leur Dharma et le recherchent pendant toute leur vie.

Il est donc important de trouver son Dharma pour faciliter la mise en place de sa discipline. Pour cela, il est nécessaire de prendre un moment pour répondre à ces questions en conscience :

  • Qu’est-ce que j’aime vraiment faire ?
  • Dans mes journées, quelles activités me donnent de l’énergie, me nourrissent ?
  • Si je n’avais aucune limite d’argent et personne pour juger mes activités, qu’est-ce que je ferai ?
  • Qu’est-ce qui me met en colère dans le monde et que je voudrais aider à améliorer ?

Grâce aux réponses à ces questions, vous pourrez savoir de quel côté vous diriger. Il est difficile de pouvoir déterminer son Dharma du premier coup et il est généralement plus facile de le trouver en agissant et en ressentant ce qui si passe dans notre cœur.

Le génie intérieur

Pour renforcer le pilier de l’esprit, il est nécessaire de découvrir ses talents. Nous sommes tous des génies à notre façon, simplement, nous ne prenons pas le temps de découvrir nos talents et de les développer.

Quand on connaît nos talents, nous pouvons les développer et mettre notre énergie dans le bon sens. Dès ce moment, notre esprit commencera à nous aider à mettre en place une bonne discipline.

Découvrir ses talents

Prenez une feuille et notez dessus du moins 12 choses dans lesquelles vous êtes bon. C’est mieux du ce sont des qualités générales que des tâches précises. Par exemple, cela pourrait être l’enseignement, la patience, la prise de décision, l’introspection, etc.

Surtout, ne vous comparez pas aux autres, l’idée est de savoir dans quels domaines vous vous sentez à l’aise, pas de savoir si vous êtes bon. On dit que la différence entre un amateur et un professionnel est que ce dernier agit au lieu de se demander s’il est le meilleur ou le plus nul.

Utiliser des talents pour sa discipline

Une fois que vous avez découvert vos talents, il est important de les mettre au centre de votre discipline. Par exemple, du je désire méditer tous les jours et que je suis plus imaginatif que doué pour me concentrer, une méditation de visualisation me sera beaucoup plus facile et efficace que d’essayer à tout prix d’arrêter de penser. Pour le sport, créer de nouveaux enchaînements chaque jour sera plus amusant et facile à tenir.

Il est primordial de mettre ses talents dans sa discipline afin de la nourrir. Sinon nous allons invariablement arrêter après quelques jours ou quelques semaines par manque de motivation.

L’alignement avec le corps

Comme nous l’avons vu, il est important que le premier axe de notre discipline concerne le bien-être de notre corps. Notre corps est notre vaisseau lors de cette incarnation et notre source d’énergie. S’il va mal, nous ne pourrons jamais aller au bout de nous rêves quels qu’ils soient.

Si les toïstes renforcent leur corps pour avoir une très grande longévité, ce n’est pas par peut de la mort, mais parce qu’ils savent qu’il faut de longues années pour obtenir la sagesse et que ce n’est possible qu’avec un corps en parfaite santé.

Une bonne hygiène de vie

L’hygiène de vie est donc l’élément primordial à mettre en place dans sa discipline. Ce n’est pas le but de cet article de vous expliquer les bases d’une bonne hygiène de vie qu’on peut facilement trouver sur internet, mais voici les éléments de base :

  • Faire du sport tous les jours (la marche est idéale)
  • Éviter les aliments transformés et pleins d’additifs chimiques
  • Éviter au maximum les sucres raffinés et tout ce qui en contient (et l’alcool)
  • Boire au moins 1,5l d’eau par jour
  • Dormir entre 6-8 heures par nuit en se couchant tôt
  • Ne pas fumer ou prendre de drogue
  • Manger lentement sans faire d’autre chose
  • Respecter son corps

Être l’artisan de son changement

L’important est de se rendre compte que nous sommes les artisans de notre transformation. Personne d’autre que nous peut nous changer. Pour cela, nous pouvons compter sur toutes les parties de ce que nous sommes, à condition de les accueillir et les respecter.

Si vous voulez changer, vous pouvez prendre l’engagement d’intégrer les parties de vous, d’aller jusqu’au bout de ce que vous entretenez, ne parler que pour dire des choses importantes, vous lever tôt et prendre soin de votre structure interne.

Si vous le désirez, vous pouvez écrire vous engagements en commentaire afin de l’acter de manière concrète.

Dans le prochain article sur le sujet, nous parlerons des lois de l’auto-discipline mentale.

Amicalement vôtre,

Wanderer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :