Formes pensées

Table des matières

Les formes pensées sont les équivalents énergétiques de nos pensées. Étant aussi bien utilisées comme outils, déchets, poids, création, rêve, parasite ou maître, elles influencent toute notre existence, de notre santé à notre évolution spirituelle, en passant par nos finances et notre bonheur.

La plupart des personnes en deviennent esclaves. Elles perdent alors le contact avec leur libre arbitre et leur pouvoir personnel et utilisent inconsciemment toute leur énergie à nourrir leurs créations.

Comprendre ce qu’est une forme pensée et apprendre à l’utiliser comme un outil ou une alliée est nécessaire pour reprendre en main sa vie, se purifier et matérialiser ses vrais désirs.

Qu’est-ce qu’une forme pensée ?

Formation dans l’espace astral

Lorsque nous pensons à quelque chose de nouveau, une partie de notre énergie rejoint l’espace astrale pour créer notre idée.

L’objet ou la situation se forme alors dans l’astral. Il peut s’agir d’un article de blog, d’une nouvelle voiture ou d’une dispute avec son chef.

Ces créations restent accrochée à nous, dans notre espace personnel. Nous sommes ainsi entourés dans l’espace astral de tout ce à quoi nous avons suffisamment pensé.

Champ quantique

L’espace astral est une ancienne notion utilisée par les magiciens, les kabbalistes mais aussi dans la plupart des traditions chamaniques et les croyances orientales.

Dans les approches modernes, il a été remplacé par le terme champ quantique. Cette dénomination plus scientifique permet de démystifier le concept, de le rendre accessible à des personnes plus cartésiennes.

Le champ quantique représente les informations à partir desquelles la matière se créée à chaque instant. Notre forme et notre environnement que nous pensons être stable est en fait recréé à chaque instant en fonction des informations contenues dans les champs électromagnétiques.

C’est exactement la même vision qu’avaient les anciens à propos de l’espace astral. La science moderne rejoint de plus en plus les sagesses ancestrales.

Pour plus de simplicité, je parlerai ici uniquement d’espace astral, mais vous pouvez y substituer le champ quantique en fonction de vos préférences.

Formes pensées

Que ce soit dans l’espace astral ou dans le champ quantique, notre idée existe à partir du moment où elle est venue à notre esprit.

Si nous partons immédiatement sur une autre pensée – comme c’est souvent le cas – l’énergie se dissipe. La création astrale disparait au profit d’une autre, et une autre…

Cependant, lorsque nous restons concentré sur une même pensée suffisamment de temps – par exemple parce que nous nous inquiétons ou parce que nous voulons vraiment quelque chose – l’énergie continue de nourrir la forme. Elle grandit et devient de plus en plus réelle. Elle finit par se matérialiser dans le plan astral :

Une forme pensée est née.

Croissance de la forme pensée

Plus nous lui consacrons du temps et de l’énergie, plus elle grandit. Elle demande alors de plus en plus d’énergie pour se développer. D’abord une simple extension de notre esprit totalement dépendante, elle peut finir par développer sa propre conscience.

Ce n’est pas une conscience complète, du moins au début. Elle a juste un désir de survivre et de se développer.

Elle devient alors une forme d’entité à part entière. Toujours liée à nous, elle gagne la capacité de nous forcer à penser à elle afin de lui donner de notre énergie. Plus elle grandit, plus elle gagne en capacités de nous influencer.

Aide précieuse ou bâton dans les roues

Nous nous retrouvons alors dans une forme de relation symbiotique ou parasitaire en fonction de la situation et de la forme pensée :

  • Symbiotique si la forme pensée nous sert. Elle demande alors de notre énergie et nous aide à matérialiser ce que nous désirons.
  • Parasitaire si elle va à l’encontre de nos vrais désirs. A ce moment, elle nous vole notre énergie pour matérialiser l’inverse de ce que nous voulons vraiment.

Nourrir ses formes pensées

Comme nous l’avons compris, une forme pensée a besoin de plus en plus de nourriture pour se développer. Au début, elle se contente de quelques fois où on pense à elle, mais avec le temps, elle exige davantage de nous.

Voici les différentes manières de la nourrir et leur efficacité :

Nourriture de forme penséeefficacité
pensée+
attention pleine++
répétition++
planifier++
émotions+++
créativité+++
action+++
attention en pleine Conscience++++
crée par Wanderer

Utilisation des formes pensées

Le plan astral

Le plan astral (ou champ quantique 😉 ) est l’espace de créativité existant avant le plan physique. Tout ce qui existe dans le monde de la matière a d’abord existé dans l’astral.

Les règles physiques de la matière ne s’y appliquent pas. Il est, par exemple, possible d’y voyager ou d’y créer ce qu’on désire instantanément.

Ce plan est rempli des formes pensées conçues et nourries par les êtres vivants sur cette planète (tout ce qui a un esprit). Un égrégore est un espace crée par plusieurs personnes au niveau du plan astral pour nourrir une forme pensée. Nous vous parlerons de ce concept dans un autre article.

(ailleurs dans l’univers, cela ne fonctionne pas toujours exactement de la même manière, mais ce n’est pas le sujet qui nous intéresse pour le moment 😉 )

Matérialisation, attraction et magie

C’est sur ce principe que fonctionne les lois d’attraction et de matérialisation ainsi que la magie, un grand nombre de thérapies ou simplement la vie.

Lorsque je pense à quelque chose, je créé une forme pensée dans l’espace astral. Si je la nourris, elle va grandir, prendre forme. Lorsqu’elle deviendra consciente, elle demandera elle-même à être nourrie. Elle pourra alors se manifester dans la matière.

Deux exemples pour illustrer le propos

  1. Je veux mettre en place un nouveau projet. J’y mets de l’attention, de l’émotion, de la planification, de l’action… tout pour nourrir sa forme pensée dans l’astral. Plus elle grandit et plus elle me demande d’énergie et de temps.
    Ce qui n’était qu’une idée devient une entité qui me demande toutes mes ressources avant que le projet ne se matérialise dans la réalité.
    Contrairement à ce qui est souvent pensé, les plans et les actions servent principalement à créer la forme pensée dans l’espace astral plutôt qu’à faire avancer le projet dans la matière.
  2. Je m’inquiète pour une réunion qui a lieu dans quelques jours. Mon émotion et mon attention crééent la réunion horrible que je prévois dans l’espace astral.
    La forme pensée me demande de plus en plus d’énergie, augmentant mon angoisse d’heure en heure.
    Pour finir, la forme pensée se matérialise sous la forme d’une réunion catastrophique. Je pense alors avoir eu un pressentiment alors que, en fait, j’ai matérialisé tout ce qui est arrivé.

Une réaction en chaîne

C’est pour cela que quand, on a une idée, il devient souvent de plus en plus facile d’y penser au fur et à mesure que la forme pensée se développe. Plus elle grandit et plus elle a besoin de nourriture.

Si on ne la nourrit pas assez, elle a la capacité de se détacher de nous pour trouver quelqu’un d’autre de plus entreprenant à qui s’accrocher.

C’est comme ça que des personnes avec un beau projet se lancent, s’épuisent, abandonnent pour le voir ensuite volé sous leur nez.

Se faire aider

Les gros projets demandent des formes pensées énormes qui ont besoin de grandes quantités de nourriture. Soit leur créateur est assez passionné pour que ses émotions les sustentent, soit il doit trouver des associés afin de combiner leurs énergie (formant un égrégore), soit, il va s’épuiser, le pauvre créateur va terminer en burn-out.

Si les formes pensées reçoivent généralement leur énergie directement des ressources personnelles de leur créateur, il est aussi possible de les nourrir grâce à l’énergie d’entités ou divine comme le font les magiciens, les chamanes ou les maîtres spirituels par exemple.

Ces techniques avancées sont très efficaces, mais demandent d’acquérir un long savoir faire.

Les formes pensées peuvent servir à tout, de matérialiser une maison, à retrouver la bonne santé en passant par trouver l’amour.

Devenir esclave de ses créations

Les formes pensées, comme les croyances, ne sont ni bonnes ni mauvaises. Une fois conscientes, leur principal objectif est de survivre. Pour cela, elles sont prêtes à tout.

Elles ont la capacité de nous pousser à penser à elle, d’éveiller en nous des émotions ou de nous faire agir afin de les nourrir encore plus.

Alors qu’elles deviennent de plus en plus puissantes, notre volonté propre se retrouve diminuer. Si nous n’y prenons pas garde, nous pouvons alors devenir esclaves de nos propres créations.

C’est particulièrement vrai pour les égrégores, mais cela arrive aussi fréquemment avec une forme pensée individuelle.

De l’entrepreneuse au bord du burn-out esclave de son entreprise, à l’homme d’affaire addict au stress, en passant par l’adolescente qui ne sait pas pourquoi elle est tout le temps en colère, nous sommes tous plus ou moins esclaves de nos formes pensées.

Les amateurs de science fiction ont souvent peur que l’humanité ne devienne esclave des robots qu’elle aurait créé. Mais en réalité, l’humanité est déjà pour la plupart soumise aux formes pensées qu’elle a créé.

Se libérer de leur emprise

Pour se libérer d’une forme pensée, il suffit d’arrêter de la nourrir. C’est bien sûr plus facile à dire qu’à faire puisqu’elle exige son dû avec vigueur. Elle peut utiliser la manipulation, le chantage, manifester des obstacles ou des problèmes de santé pour nous faire rentrer dans le rang.

Cependant, si nous acceptons notre pleine responsabilité sans mettre d’enjeux (émotionnels, personnels…) sur ce qui nous arrive, nous pouvons reprendre notre pouvoir personnel.

A ce moment, la forme pensée ira soit s’attacher à une personne plus “docile”, soit disparaîtra.

Ensuite, il est important de faire attention à nos pensées, émotions, actions, etc. afin de ne pas nourrir de nouvelles formes pensées non-attachées à ce que l’on veut vraiment.

Formes pensées et AIP

Plus la vibration d’un être est élevé, plus ses formes pensées se manifestent et gagnent en puissance rapidement.

Les Starseeds, Avatars, Maîtres de lumière, Walk-In et autres enfants indigo et cristal – encore ignorants de leur vraie nature – sont donc plus influencés par leurs formes pensées.

Ils peuvent s’en servir pour créer plein de belles choses rapidement. Cependant, ils peuvent également devenir esclaves de leurs créations avec une plus grande probabilité ou manifester exactement ce qu’ils ne veulent pas.

C’est une des causes majeurs de souffrance des AIP. Ils s’épuisent à entretenir des formes pensées négatives qui manifestent en continue la souffrance qu’ils redoutent le plus.

Tous les AIP doivent donc faire très attention à leurs pensées, leurs émotions et leurs actions pour créer des formes pensées dans la direction de ce qu’ils veulent vraiment.

De prochains articles traiteront plus précisément de la manière dont on peut utiliser les formes pensées. N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour obtenir des astuces supplémentaires.

Amicalement vôtre,

Wanderer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :