Le Vide, la Source, l’Âme, l’Esprit, la Conscience : les outils du divin

Table des matières

Après avoir parlé des différentes parties qui composent notre Moi de tous les jours, voici quelques définitions qui concernent les forces qui nous ont constitués: le Vide originel, la Source de toute chose, notre Âme, Esprit et Conscience.

Le vide

A l’origine, il n’y avait rien. Ni espace ni temps. Le vide était à la fois tout et rien. L’infini des possibilités non-exprimées.

Où se trouve le vide

Le vide continue à exister partout. Dans l’espace bien sûr, mais aussi dans la matière puisque nous sommes constitués essentiellement de vide.

Dans l’univers, seuls les trous noirs ne contiennent potentiellement pas de vide. Toute le reste est essentiellement composé de champs électromagnétiques et de l’énergie dans du vide.

Ce qui fait que nous sentons la solidité de la matière est lié à ces forces électromagnétiques extrêmement puissantes.

Le vide est plein, le plein est vide

Comme on a vu, la matière est essentiellement vide. Le vide est partout. Tout est vide et le vide est tout.

Cependant, la science a montré aussi que de nouvelles particules apparaissent spontanément dans le vide absolue (qu’elles apparaissent réellement ou qu’elles se téléportent dans une sorte de résonance avec d’autres particule reste un mystère).

Vide et plénitude sont ainsi liées, tout comme le manifesté et le non-manifesté sont intriqués.

Signification du vide au niveau spirituel

Il est dit que le créateur (quelque soit le nom qu’on lui donne) se cache dans ce vide, ce qui lui permet d’être partout et de rester en même temps caché.

Le vide contient l’ensemble de ce qui existe dans l’invisible, ce qui n’est pas encore manifesté. Mais il soutient aussi l’ensemble du monde manifesté.

Le vide est le début et la fin de toute chose, là ou tout commence et tout finit.

Toutes les approches spirituelles mettent une grande importance sur le vide, par exemple : vide de pensée, vide d’émotion, vide de croyances, vide de relation sexuelle, vide de personne autour de soi… Il est souvent nécessaire de créer un vide pour permettre à l’Esprit de venir en nous, même si très peu de personnes y parviennent dans les conditions de vie du monde occidental.

Signification pour mon évolution

Comme le raconte l’histoire du maître de thé : Si on verse du thé dans une tasse pleine, elle déborde. De même, si l’esprit est trop plein, il ne peut rien apprendre. Commencez par vider votre esprit de vos concepts et de vos analyses pour pouvoir comprendre la sagesse.

Tant que je reste “rempli” de mes croyances, je ne peux pas apprendre et donc évoluer. En permettant à ces croyances de rejoindre le vide, je laisse la place pour de nouvelles idées, de nouvelles sagesses dans ma vie.

La vie et le mental de la plupart des personnes sont déjà pleins, faisant que même s’ils essaient parfois pendant des années de faire entrer de nouvelles choses, ils n’y arrivent pas.

Qu’elle que soit la manière dont je fais le vide dans ma tête (méditation, désapprentissage, mantra, nettoyage, etc.), c’est un processus important pour mon évolution et mon bien-être.

Signification dans ma vie de tous les jours

Avant qu’une chose se manifeste dans ma vie, elle existe comme potentiel dans le vide, puis elle devient matière. Une fois qu’on n’en a plus besoin, elle y retourne, prête à revenir en tout temps.

Il est donc nécessaire de créer un espace, un vide pour la laisser se manifester. Très souvent, nous mettons l’énergie pour manifester quelque chose sans lui laisser la place et nous sommes déçus de constater que notre demande arrive dans la vie de quelqu’un d’autre.

A l’inverse, comme la nature déteste le vide, elle le comble rapidement. Si nous ne choisissons pas consciemment par quoi remplacer ce qui a disparu, c’est notre inconscient qui demandera la matérialisation de ce qui est le plus approprié en fonction de ses croyances.

C’est, par exemple, pour cela qu’il ne faut pas vouloir arrêter de fumer, sinon on a tous les risques de remplacer une addiction par une autre pas forcément meilleure pour la santé (comme le sucre). Mieux vaut commencer à vivre une vie où on respire de manière libre et légère.

La source

A l’origine de toutes les créations, de tous les mondes, la source est tout. Indissociable du vide, elle représente sa forme visible, l’ensemble de tous les manifestés.

Nous sommes la source

Dans l’unité, nous sommes tout. Donc nous sommes la source et elle est nous. Même si l’illusion de la séparation créée par la matière nous pousse à croire que nous en sommes séparés.

D’un côté, l’ego cherche à nous différentier de notre créateur et de l’autre, il se gargarise d’être un dieu. En vérité, nous ne sommes ni l’un ni l’autre, responsable de nos vie, mais non tout puissant dans la vie des autres.

Tout existe dans la source

Le bien et le mal existent en elle, tout comme la lumière et l’obscurité, le blanc et le noir, ainsi que toutes les nuances de l’Univers.

Elle ne fait pas de différence, ne porte pas de jugement, ne sépare pas, contrairement à l’ego. Et pourtant, même l’ego fait partie de la source.

Lorsque nous jugeons les actions d’une autre personne ou de nous-mêmes, nous nous éloignions de l’unité et donc de notre source.

La première blessure

La première blessure de l’incarnation est l’impression d’être seul, coupé de notre source, de la source. Pour supporter cette séparation, nous créons ego et mental qui nous protègent de cette souffrance. Cette dernière nourrit nos émotions négatives et modèle notre vie.

Comprendre que cette séparation et donc cette douleur n’est qu’une illusion est un des buts de cette vie.

Une fois conscient que nous sommes toujours un avec notre créateur, nous pouvons nous détacher de la souffrance et des émotions négatives.

Âme

Selon l’angle depuis lequel on la regarde, l’âme a plusieurs niveaux ou un seul, uni au tout.

Notre part immortelle

Il s’agit à la base de notre part immortelle, liée à la source. Cette part de nous qui sait qu’elle est une.

Elle se détache des corps à notre mort pour revenir entièrement dans l’unité, puis en ressort au moment de choisir une nouvelle incarnation sur cette planète ou une autre.

C’est cette part qui forme une AIP.

Créations mortelles de l’âme

Elle représente aussi les corps spirituels créés à notre conception qui nous suivent tout au cours de cette vie et disparaissent en général quelques jours après notre mort. Sauf dans le cas des fantômes.

Ces créations nous permettent de vivre notre incarnation comme être spirituel et de communiquer avec d’autres entités, énergies, être spirituels incarnés, etc.

Lorsque nous perdons notre âme ou un bout de notre âme, il s’agit de l’un de ces corps. Nous ne pouvons pas perdre notre âme immortelle.

Un guide

L’âme est au centre de nos vies spirituelles et matérielles, la base de toute notre existence. Lorsque nous nous éloignons trop de notre chemin d’évolution, elle peut utiliser l’Énergie pour nous amener à comprendre que nous nous sommes égarés, parfois tout en douceur, parfois de manière plus abrupte.

Une partie des Burn-out en sont un exemple concret.

Notre âme n’a pas forcément de mission comme on le pense communément, mais elle est là pour vivre et nous conduit vers ce qu’elle a besoin d’expérimenter à chaque instant.

Esprit

Selon les traditions, l’esprit n’a pas la même signification .

L’Esprit absolu

Il est considéré pour beaucoup comme notre moi Absolu. La partie de notre âme qui est connectée au divin.

On parle du Saint Esprit ou de l’Esprit Saint. De la flamme qui brûle en nous et qui transforme tout en amour inconditionnel absolu.

Pour les alchimistes, l’Esprit est la plus haute expression de l’individu. Ce qui nous défini en tant que Nous.

L’esprit proche du mental

Dans le langage courant, l’esprit est proche du mental et de l’ego. C’est cette partie qui pense, ressent et exprime. Celle qui a conscience de ce qui se passe en nous et autour de nous.

Deux formes d’esprit

Dans SoU, nous parlons d’Esprit quand cela concerne cette part absolue au delà de nous-même et de notre âme, cette force indicible qui a forgé notre univers et le réduira en amour à la fin de notre temps.

Nous voyons l’esprit comme la partie que l’on croit être nous, celle qui vit les expériences et choisit l’ego, le mental, l’Énergie, la Conscience, etc.

On peut dire que l’esprit est le Je.

Conscience

Il ne faut pas confondre Conscience et conscient. Notre Conscience vibre à un niveau bien plus vaste. Elle représente l’observateur neutre qui perçoit les choses comme elles sont.

Se connecter à notre Conscience

Les sagesses anciennes un peu partout dans le monde mettent la Conscience au centre de l’éveil. Celui qui parvient à vivre en Conscience est éveillé.

Rares sont ceux qui y parviennent en permanence, mais la plupart des personnes qui suivent un chemin spirituel connaissent des moments où ils parviennent à se connecter à le Conscience.

La Conscience absolue est le secret du non-attachement, du bonheur et de l’illumination. Toutes les préoccupations du mental et de l’ego n’existent plus à son niveau. Elle les observe simplement de manière neutre.

Donnez-nous vos définissions

Vous avez d’autres définissions pour ces mots ou vous aimeriez des précisions ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous le lirons et vous répondrons avec plaisir.

Amicalement vôtre,

Wanderer et Bhân

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :