7 méthodes simples pour changer ses croyances limitantes

Table des matières

Le monde que nous percevons est créé par nos croyances. Chaque moment vécu, chaque chose perçue l’est au travers de notre inconscient qui est modelé par nos croyances et nos injonctions . Comme on le dit : si tu veux connaître tes croyances, regarde comment est ton monde.

Et même si ce n’est pas toujours évident d’admettre que ce sont nos propres pensées qui ont créées tous les problèmes dans nos vies, cela signifie simplement que pour changer notre monde, il suffit de changer nos croyances

Facile ? Seulement si on a les bons outils. Presque impossible autrement.

Comprendre comment changer ses croyances est la condition première pour changer sa vie en profondeur. Il existe de nombreuses méthodes pour modifier ses croyances, avec plus ou moins de rapidité et d’efficacité.

Qu’est-ce qu’une croyance ?

Une croyance est le fait de croire quelque chose est vrai et irréfutable. On dit souvent je crois ce que je vois. Mais si en réalité c’était l’inverse : je ne vois que ce que je crois ?

Nous ne pouvons pas voir ce à quoi nous ne croyons pas.

Les croyances impactent l’ensemble de nos perceptions de la réalité de nos vies. Une zone de notre cerveau (la formation réticulée) bloque les informations qui ne correspondent pas à nos croyances et nous “empêche” de les voir.

Ainsi, nos croyances sont, en général, confirmées par nos expériences, ce qui les renforcent. S’il s’agit d’une croyance positive, c’est bien, mais si c’est une croyance limitante…

Les croyances inconscientes

Même si nous pouvons avoir conscience de certaines de nos croyances, celles qui influencent profondément nos vies se trouvent bien ancrées dans notre inconscient. Tout ce que croit notre inconscient va, par conséquence, se matérialiser dans nos vies.

Notre inconscient et ses croyances contrôle toutes nos perceptions. Nous ne pouvons donc pas voir ce qu’il ne veut pas. A l’inverse, il amplifie toutes les perceptions liées à ses croyances.

Parler à notre inconscient

Il est donc important de modifier nos croyances inconscientes. Pour cela, il est nécessaire de transmettre les informations à notre inconscient dans un langage qu’il est capable de comprendre.

L’inconscient répond peu aux stimuli classiques. Par contre, il réagit bien plus aux éléments suivants :

  • Émotions
  • Symboles
  • Rituels
  • Répétitions
  • Ce qui l’impressionne
  • Ce qui est lié au corps

Les techniques suivantes vont donc utiliser ??

Repérer les croyances à changer

Le plus simple est de chercher ce qui ne nous convient pas dans notre vie.

On peut ensuite chercher laquelle de nos croyances créé cela dans notre vie.

Une fois la croyance à changer déterminée, choisir la croyance par laquelle on souhaite la remplacer. La nature déteste le vide. Il est toujours plus facile de remplacer une croyance que d’en enlever une.

Par exemple, beaucoup de personnes échouent à arrêter de fumer, car ils veulent juste enlever une habitude (ou alors ils tombent dans une autre addiction (sucre, cigarette électronique, sport, etc.). L’avantage de choisir par quoi on désire remplacer sa croyance nous évite de tomber sur pire.

Vous allez ensuite pouvoir utiliser cette nouvelle croyance dans les techniques suivantes.

Choisir le moyen de modifier ses croyances

Si nous présentons plusieurs techniques qui fonctionnent c’est pour que chacun trouve chaussure à son pied. Nous avons tous des méthodes qui nous parlent mieux que d’autres en fonction de la manière dont notre mental fonctionne.

Comment choisir sa méthode ?

  • En fonction de ce qui vous parle le plus, notre cœur est souvent le meilleur conseillé
  • Faire appel à son intuition
  • Commencer par la croyance qui nous paraît le plus simple, inutile de se compliquer la tâche
  • Essayer une première méthode pendant 3 semaines puis analyser les résultats. S’ils ne sont pas satisfaisants, en essayer une autre

N’hésitez pas à en mélanger plusieurs qui se renforceront de manière synergique.

1 – Les affirmations

Les affirmations sont la méthode la plus utilisée pour travailler sur les croyances. Appelées prières, mantras ou affirmations selon les cultures et les objectifs recherchés, elles se basent sur le principe de la répétition pour changer notre inconscient.

Situées entre le rituel et le symbole, la répétition d’une affirmation permet d’ancrer dans notre inconscient de nouvelles croyances qui correspondent plus à nos besoins.

Les affirmations ont l’énorme avantage d’être faciles à mettre en place, mais elles demandent de les répéter un grand nombre de fois avant d’être efficaces. Lorsqu’une personne se plaint que les affirmations ne fonctionnent pas, c’est généralement qu’elle ne les a pas répétées suffisamment.

Il existe un grand nombre de manières d’utiliser les affirmations. Chacune possède des avantages et inconvénients.

Créer ses affirmations

Même s’il est possible d’employer des affirmations toutes faites, il est plus efficace de créer ses propres phrases car cela nous parlera directement.

Pour cela, l’idéal est de partir de la croyance qu’on veut ancrer puis de créer une ou deux phrases qui doivent respecter les éléments suivants :

  • Rester au présent
  • Être positive
  • Éviter les mots du type je crois, je pense, être direct “chaque jour, à chaque instant, je suis de plus en plus serein-e
  • Prendre en compte les objections majeures de notre mental

Voici quelques exemples qui peuvent être utilisés par tous :

  • Mes affirmations fonctionnent, que j’y crois ou non
  • J’attire la prospérité, que je travaille, dorme, lise ou m’amuse
  • Je vis une relation d’amour fluide où nous sommes heureux et épanouis

Les questions

Faire des affirmations en question est souvent très puissant, car cela empêche le mental de trouver des parades. Quelques exemples :

  • Pourquoi suis-je aussi riche ?
  • Comment ai-je pu mériter d’être aussi heureux ?
  • Pourquoi mes affirmations fonctionnent-elles aussi bien alors que je n’y crois même pas ?

Bien sûr, il ne faut jamais chercher la réponse. Le principe est justement qu’il n’y en a pas 😉

Utiliser ses affirmations pour changer ses croyances

Une fois vos affirmations créées, vous pouvez les utiliser de différentes façons que vous trouverez sur SoU ou d’autres sites. Celle que nous vous proposons ici prend en compte la règle des 17 secondes de Ester Hicks et 369 de Tesla. Le principe est de penser plus de 17 secondes à l’affirmation tout en la répétant un multiple de 3, 6 ou 9.

  • Choisir une affirmation
  • Le matin, à midi et le soir, écrire 6x cette affirmation (le faire doit prendre plus de 17 secondes, sinon écrire lentement)
  • Après l’avoir écrite, la répéter mentalement 9x
  • Faire l’exercice 21 jours, si on ne sent pas de changement, le pousser à 36 jours

2 – Les protocoles

Les protocoles sont des formes de rituels concentrés sur le fait de dire ou d’écrire certaines phrases. Par rapport aux affirmations, les protocoles n’agissent pas sur le côté répétition, mais sur le côté symbole, rituel. Ils impressionnent l’inconscient qui a tendance à mieux les écouter que les affirmations. Moralité, il suffit souvent d’une seule récitation d’un protocole pour modifier une croyance.

Exemple de protocole

Lire à haute voix, en remplaçant les endroits indiqués par la croyance dont on ne veut plus et celle à créer dans notre vie :

Mon cher subconscient, merci de chercher toutes mes parties, sous-croyances, pensées, émotions, sous-personnalités en lien avec ma croyance en lien avec (nommer la croyance dont on ne veut plus). Nettoie-les des énergies qui maintiennent cette croyance en place dans ma vie. Demande à ma sagesse intérieure d’envoyer de la lumière et de l’amour à ces parties afin qu’elles soient transcendées et que leurs énergies soient recyclées pour le plus grand bien de tous.

Merci chères parties, sous-croyances, pensées, émotions, sous-personnalités de m’avoir aidé à maintenir cette croyance pendant ces années. Maintenant je n’en ai plus besoin, laissez-la partir.

Mon cher subconscient, merci de chercher et nettoyer les premiers événements, difficultés, paroles, pensées, émotions, traumatismes ayant causé l’apparition de cette croyance et de transformer mon emprunte énergétique afin qu’ils n’existent plus en moi ici et maintenant. Puis avance dans le temps en recherchant et nettoyant chaque moment où cette croyance a été impliquée, active ou renforcée dans ma vie.

Je me libère de tout ce qui me rattache à cette croyance ! Je suis libre ! C’est fait ! Qu’il en soit ainsi.

Cher subconscient, merci de remplacer cette croyance par la croyance (nommer la nouvelle croyance). Merci de transformer mes pensées, mes émotions, mes réactions, mes résultats et ma vie en général en accord avec cette nouvelle croyance. Que tout se déroule dans l’harmonie, la paix, l’amour et la fluidité pour le plus grand bien de tous.

Cette nouvelle croyance se répand dans chaque partie de ma psyché, de mon être et de mon corps ! J’ai changé ! C’est fait ! Qu’il en soit ainsi.

Merci à mon subconscient, ma sagesse intérieure, ainsi que toutes les parties impliquées dans ce changement. Merci à moi-même pour le soin que je m’apporte.. Je sens déjà les changements en moi.

Je suis amour, lumière et paix. Qu’il en soit ainsi.

Protocole pour croire au protocole

Vous ne croyez pas à ce protocole ? Vous pouvez l’utiliser pour changer cette croyance 😉

3 – Le changement de monologue interne

Nous avons environ 6’200 pensées par jour. Ces pensées sont presque identiques jour après jour et dépendent de nos croyances. En effet, en général, je ne pense qu’à ce que je crois. En parallèle, plus je pense à une croyance, plus je la renforce. On est donc en face d’un phénomène d’amplification.

Par exemple, si je passe une mauvaise nuit, je vais croire que je serai fatigué. Dès que je sentirai de la fatigue, je penserai que je suis fatigué aujourd’hui. Ce qui renforcera ma croyance et ma fatigue. Bien sûr, on peut répondre que si on dort peu, c’est normal d’être fatigué. En même temps, il y a des personnes qui dorment 4 heures par nuit et sont en forme, c’est donc tout à fait possible.

Si modifier ses croyances a une influence sur son monologue intérieur, l’inverse est également vrai. Par conséquent, cela peut former un cercle vicieux ou vertueux en fonction de la croyance et du monologue.

Observer son monologue intérieur

Pour changer son monologue intérieur, il est nécessaire de commencer par repérer les pensées qui nous sabotent. Sans cela, difficile de les changer.

Comment faire ?

C’est à la fois simple et compliqué : il faut prendre du recul et observer ses pensées. La plupart peuvent être neutres, mais d’autres peuvent être positives ou négatives.

Imaginons que je pense que je dois aller parler à mon patron mais je ne saurais jamais lui dire ce que je pense. Neutre, positive ou négative ? Cela dépend des circonstances, mais on peut aisément penser que cette pensée est liée à une croyance limitante. D’autres sont plus cachées car semblent très logiques. Par exemple : il faut que je travaille encore plus dur pour avoir suffisamment d’argent pour finir mon mois. Cette pensée peut sembler logique, pourtant des milliers de personnes gagnent beaucoup d’argent en ne faisant presque rien.

Changer son monologue intérieur

Lorsqu’on repère une pensée limitante, il est important de crier immédiatement dans sa tête, le plus fort possible : ANNULE !

Le principe est de casser le processus mental. Pour cela, il est primordial de crier silencieusement le plus fort possible et de la faire immédiatement. A ce moment, se pousser à avoir une pensée positive.

Exemple : je me repère en train de penser : je suis nul ! Immédiatement je crie dans ma tête à plusieurs reprises ANNULE ! puis je me pousse à penser : j’apprends ce que je ne sais pas faire, la prochaine fois je ferai mieux.

Pour que cette technique fonctionne, elle doit être utilisée dès que la pensée limitante arrive. On doit donc être bien à l’écoute de nos pensées.

4 – Le switch

Les techniques de switch permettent de modifier instantanément une croyance par une autre. Elles utilisent le pouvoir des symboles et des images pour impressionner l’inconscient et permettre un changement parfois immédiat. Elles viennent à l’origine de la Programmation Neuro-linguistique (PNL).

Le mécanisme du switch est très simple : on va impressionner l’inconscient afin de lui faire changer sa manière d’appréhender le monde. Il existe plein de méthodes. En voici une que vous pourrez facilement adapter selon vos besoins.

La méthode du sniper (dérivé du switch)

Préparatifs

Avant de commencer la technique proprement dite, il faut procéder à quelques préparatifs :

  • Commencer par visualiser le film de sa vie une fois sa nouvelle croyance parfaitement en place. Comment est-on ? Que ressent-on ? Quels sont nos émotions ?
  • Arrêter le film dans sa tête comme si on appuyait sur le bouton pause. L’idéal est d’arrêter la visualisation à l’endroit le plus marquant. Il s’agit de l’image 1
  • Puis faire de même avec notre situation actuelle, mais en noir et blanc. Cela donne l’image 2

Par exemple, si je veux changer la croyance que je ne serai jamais riche en une croyance que je vis dans l’abondance, je peux me visualiser entouré de richesse variées d’un côté et dans ma vie normale de l’autre. L’important est surtout de se concentrer sur les émotions et les ressentis. Les images n’ont pas besoin d’être réalistes.

Le switch

  • Se visualiser tel un sniper qui veut éliminer sa cible
  • En regardant dans son viseur, observer le film de sa vie actuelle. Voir ce film s’arrêter au moment décidé : l’image 2
  • Charger dans son fusil l’image 1 miniature
  • Prendre le temps de viser avec soin
  • Au moment de tirer, entendre la détonation du fusil le plus fort possible
  • Immédiatement, la balle fracasse l’image 2 comme un miroir brisé
  • A la place, c’est l’image 1 qui est formé

L’importance dans cet exercice est :

  • de choisir des images qui nous font réagir émotionnellement
  • faire le maximum de bruit mental que possible, ça peut être le bruit d’une balle ou n’importe quel son impressionnant ou amusant
  • lorsque l’image 2 se brise, la remplacer immédiatement par l’image 1 en couleur
  • L’exercice doit être répété jusqu’à ce qu’on sente une vraie différence

5 – l’amour, toujours l’amour

Les émotions sont un excellent moyen d’influencer sont inconscient. Toutes les émotions fonctionnent pour faire changer nos croyances. C’est ainsi qu’une peur intense peut modifier toute notre manière de voir le monde en un instant.

Pour modifier une croyance dans un sens positif pour nous, le plus efficace, et agréable 😉, est d’utiliser l’amour 🥰.

Changer de croyance grâce à l’amour

Pour réaliser cet exercice, vous devez penser à une activité, une personne, un objet qui vous fait éprouver un amour profond et de la joie. Plus ces émotions sont fortes, plus le changement de croyance sera rapide. On peut aussi utiliser la nouvelle croyance si elle fait naître chez nous suffisamment d’émotion.

  • Penser ou visualiser la croyance qu’on veut obtenir avec le maximum de détails possible
  • Laisser cette pensée ou image de côté
  • Penser ou visualiser ce qui nous fait ressentir de l’amour
  • Revenir à la croyance puis à l’amour
  • Alterner de l’un à l’autre pendant au moins 5 minutes
  • Recommencer l’exercice 1x par jour pendant 28 jours

Le but de cet exercice est de lier l’amour et la croyance dans notre cerveau. Il va alors enregistrer la croyance comme totalement exacte.

6 – ancrer sa croyance dans le corps

Le corps est un outil incroyable pour ancrer des croyances. Hélas, nous l’utilisons souvent pour conserver des croyances qui nous limitent. Dès que nous prenons des attitudes particulières, nous les activons.

Au début de ma carrière de professeur pour adultes, j’étais surpris par le comportement de certains apprenants qui se comportaient comme des enfants ou des adolescents à l’école. Quand j’ai appris comment fonctionnait les ancres, j’ai compris pourquoi ils agissaient ainsi : en salle de classe, ils de retrouvent dans la position qu’ils avaient quand ils étaient adolescents. Du coup, leur corps leur fait remonter exactement les mêmes croyances et attitudes. C’est presque automatique.

Modifier les ancres dont on ne veut plus

  • Repérer comment on se tient au moment où on éprouve une difficulté
  • Lorsqu’on a quelques minutes tranquilles, prendre cette position
  • Si on sent les émotions ou les réactions monter en soi, les ignorer
  • Penser à la croyance qu’on veut avoir
  • Visualiser quel serait sa vie si on avait cette croyance
  • Ressentir ce qui se passerait dans son corps si on avait cette croyance à 100%
  • Ressentir les émotions
  • Dire si possible à haute voix (ou murmurer) : change. On doit y mettre le maximum d’intensité
  • Reprendre une position de détente et respirer tranquillement
  • Recommencer au moins à 15 reprises et recommencer tous les jours en diminuant à chaque fois le nombre de fois où vous faites l’exercice de 1 fois

7 – demander à sa Conscience supérieure

Il existe en nous une intelligence qui nous connaît bien mieux que notre mental ne nous connaît. Elle nous aime et veut notre mieux, mais elle respecte notre libre arbitre et n’intervient donc jamais sans qu’on le lui demande.

Cette approche est plus spirituelle que psychologique. Elle est plus adaptée aux personnes ayant déjà l’habitude de méditer.

Cette méthode est prévue pour être utilisée dans un état méditatif. Si vous ne savez pas comment méditer, vous pouvez trouver des tutoriels sur Youtube ou des blogs consacrés.

Préparatifs

Avant de méditer, prendre quelques minutes pour penser à son ancienne croyance et la nouvelle. Se souvenir de pourquoi on veut changer.

Utiliser sa méthode de méditation préférée. Le but est d’être dans un état méditatif profond tout en gardant conscience.

Demander à sa Conscience

  • Une fois profondément en méditation, appeler sa conscience supérieure
  • Il est possible de l’entendre, de la voir, de juste sentir sa présence ou rien de tout cela. Elle est de tout de façon présente.
  • Lui expliquer la croyance que l’on veut enlever et lui demander ce qui nous empêche de s’en défaire. Sa réponse peut venir immédiatement ou plus tard
  • Demander ensuite qu’elle soit remplacée par la nouvelle croyance. Attendre la réponse. Si aucune ne vient immédiatement, elle viendra plus tard.
  • Discuter librement avec sa Conscience
  • Une fois terminé, remercier sa Conscience revenir à son état de conscience normal
  • Être au maximum dans la gratitude et la certitude que le changement a été fait

Au cours des journées qui suivent, il est important de rester attentif aux messages qui peuvent venir sous la forme d’un rêve, d’un livre, de synchronicités, etc.

Également, il est important de voir si notre comportement, nos réactions changent, ce qui est un signe que la modification de croyance prend place. Si ce n’est pas le cas, il est possible de recommencer plusieurs fois l’exercice.

Les croyances façonnent notre vie

Si vous changer de croyance, vous changez de vie. Sinon, c’est que le changement ne s’est pas vraiment produit. Il faut parfois plusieurs essais ou plusieurs techniques différentes pour que cela fonctionne, surtout pour les croyances les plus profondément ancrées en nous.

La cause la plus fréquente de non-fonctionnement de lune ou l’autre de ces méthodes est le manque de répétition des exercices un nombre suffisant de fois. Alors accrochez-vous, le jeu en vaut la chandelle.

Mettez-nous en commentaire les croyances que vous désirez changer et en quoi cela changerait votre vie.

Amicalement vôtre,

Wanderer & Bhân

7 Thoughts on “7 méthodes simples pour changer ses croyances limitantes

  1. Super article complet.
    Le monologue intérieur si on y prête pas attention il ne fait que nous apporter des limites, souvent je me pose et je m écoute et je me secoue…
    Je vais essayer le terme annule que tu utilise dans ton article.

  2. J’ai changé de voie professionnelle et pour se faire j’ai du abattre un nombre très important de croyances limitantes. Merci pour cet article qui donne des méthodes que je ne connaissais pas pour les transformer. Je trouve qu’il est aussi très difficile de les identifier. Elles font tellement partie de nous que nous nous n’en rendons même plus compte.

  3. Personnellement j’ai longtemps été bloqué par des croyances que je n’aurais même pas imaginé remettre un jour en question… Et par le hasard, je me suis rendu compte que j’étais capable de bien plus que je ne pensais. Ma méthode préférée (liée à ma nature) : l’ACTION ! En passant à l’action je me rends compte de la réalité des choses et même si je n’atteins pas mon objectif je démystifie la difficulté. Merci pour vos conseils !

  4. Il est vrai que nos croyances limitantes peuvent réellement nous saboter certaines actions dans notre vie. J’ai mis bcp de temps à en prendre conscience ^^
    Merci bcp pour cet article très riche avec de nombreux conseils pratiques à appliquer.

  5. Les croyances limitantes peuvent être un vrai frein .En revanche, si on se rend compte qu’elles sont souvent illusoires , on peut accomplir de grandes choses ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :