Mana : je ne peux pas être influencé par des forces extérieures

Table des matières

Nous avons tendance rapidement à accuser l’extérieur lorsque quelque chose ne va pas dans notre vie : notre patron, nos clients, nos enfants, le manque d’argent, le travail, une pandémie… Beaucoup de circonstances extérieures peuvent nous faire nous sentir mal, inquiets, énervés, fatigués…

Pourtant, n’avez-vous jamais discuté avec d’autres personnes vivant les mêmes événements et constaté que leurs réactions sont bien différentes des vôtres ? Cela monte que tout dépend de nos conditions internes et pas concrètement de l’extérieur.

Mana découle des précédents principes. En effet, si le monde est tel que je pense qu’il est et qu’il n’y a pas de limites, il est normal que tout existe à l’intérieur. Il est cependant intéressant de s’attarder sur ce point qui permet de modifier toute notre approche de la vie.

Interprétation scientifique

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents sur le sujet, notre attention et intention modifient notre environnement et nos croyances modifient nos perceptions. Il en découle donc que notre attention, notre conscience et nos croyances déterminent notre réalité.

La douleur est inévitable, la souffrance facultative

Lorsque nous subissons un traumatisme, avoir mal est souvent inévitable. Par exemple si nous avons une jambe cassée, avons perdu un proche ou subi une agression, la douleur émotionnelle et physique prennent très vite le pas sur toutes nos capacités.

Par contre, là où nous avons l’entière responsabilité et pouvoir est dans la manière dont nous réagissons à ce traumatisme. Allons-nous nous effondrer ? En profiter pour rebondir et grandir ?

La douleur dure généralement un temps limité, mais nous pouvons nous faire souffrir ensuite toute notre vie si les accroches qui nous lient au traumatisme restent dans notre vie.

Ce que nous faisons de ce qui nous arrive

Des années après un traumatisme important, certaines personnes continuent à en souffrir et à maudire ce qui leur est arrivé alors que d’autres remercient cette épreuve qui leur a permis d’évoluer et de transformer leur vie.

Si nous ne pouvons pas éviter un accident, une maladie ou des situations souffrantes, nous avons le pouvoir de choisir ce que nous décidons d’en faire et comment vivre avec ce traumatisme.

Voici quelques exemples de réactions différentes à des traumatismes identiques :

Faire de son handicap une force

Théo Curin et Philippe Croizon se sont retrouvés amputés de tous leurs membres. Au lieu de s’effondrer, ils ont utilisé cette épreuve pour se créer une vie à leur mesure et sont devenus sportif professionnel et voyagent pour nager dans différents endroits du monde.

Là où beaucoup auraient accusé la maladie et la fatalité, ils ont su créer une nouvelle opportunité de vivre ce qu’ils voulaient vraiment.

Ce que nous faisons de notre hérédité

Il y a quelques dizaines d’années, des journalistes avaient interrogé les deux enfants d’un tueur en série. L’un d’eux était en prison après une vie de petits boulots et de crimes. L’autre était marié, avec des enfants et un travail lui permettant de vivre une vie très confortable. À la question des journalistes : “à votre avis, comment en êtes-vous arrivé là ?”, chacun des deux frères a répondu : “avec un père comme le mien, comment aurai-je pu faire autrement ?”.

Cet exemple extrême montre comment une épreuve peut être un prétexte pour s’effondrer ou une raison pour grandir et être heureux.

Une épreuve comme une bénédiction ou une malédiction

Des chercheurs ont analysé le parcours de plusieurs survivants des camps de concentration. Ils ont remarqué des parcours de vie extrêmement différents, de ceux ne pouvant plus remonter la pente, à ceux ayant utilisé cette épreuve pour matérialiser une vie merveilleuse, en passant par ceux consumés par l’envie de vengeance ou ayant repris une vie presque identique à celle qu’ils avaient avant. Il n’y a pas deux survivants de l’holocauste qui aient vécu cette épreuve de manière semblable.

Ces exemples montrent combien une même situation, aussi terrible soit-elle, peut être vécue différemment et amener à des réactions presque opposées. Cela s’applique à tous les éléments de notre vie.

La responsabilité

Si l’extérieur ne peut nous influencer sans notre accord, cela signifie que nous avons la responsabilité de tout ce qui nous arrive. Nous ne pouvons accuser l’extérieur. Responsabilité ne rime pas avec faute. Il n’y a pas de faute. Juste des expériences qu’on vit pour apprendre.

Cela influence toutes les thérapies. Si une femme va voir un thérapeute pour se plaindre de son mari, le thérapeute va l’aider à modifier ses perceptions ou ses réactions, afin qu’elle ne souffre plus de la situation ou décide de quitter son mari.

Cette responsabilité est souvent difficile à accepter au début. Elle est souvent rapidement accompagnée de culpabilité, de nouvelles souffrances que l’ego et le mental s’empressent d’utiliser pour freiner l’évolution personnelle et en rajouter dans la souffrance.

Mais cette responsabilité nous permet de reprendre le pouvoir sur notre ressenti et notre évolution. Prendre conscience et accepter cette responsabilité est souvent l’étape la plus difficile d’une thérapie, mais elle est nécessaire pour pouvoir enfin avancer.

Interprétation énergétique

Les énergies qui nous entourent – bénéfiques ou néfastes – ne peuvent nous affecter que si nous l’acceptons. Cela signifie que lorsque nous sommes touchés ou non par une force extérieur, il faut en premier lieu se tourner vers soi afin de comprendre pourquoi nous nous sommes laissés toucher, qu’est-ce que nous avons mis en place en nous pour vivre cette expérience.

Être touché par un mauvais sort

Si nous sommes touchés uniquement par ce que nous acceptons, cela signifie qu’un mauvais sort ou des énergies négatives ne peuvent nous affecter que si nous y sommes ouverts.

Voilà pourquoi certaines populations sont plus sensibles que d’autres au mauvais œil lancé par un marabout. Même si on pense ne pas y croire, avoir été élevé dans une famille pour laquelle la sorcellerie existe laisse souvent des traces.

A partir du moment où notre inconscient croit pouvoir être maudit, je deviens potentiellement vulnérable. C’est la raison pour laquelle les magiciens et les sorciers doivent souvent se protéger. Comme ils croient à la magie, ils sont vulnérables aux sorts de leurs congénères, mais aussi à leurs propres charmes de protection. Alors que si je ne crois absolument pas en la magie, ni la magie blanche ni la magie noire ne pourront m’affecter. Il en va de même pour les personnes pensant pouvoir être contrôlées par des démons.

Être affecté par les médias ou les réseaux sociaux

Même si imaginer qu’être touché par un sort peut faire sourire la plupart des personnes vivant dans les pays occidentaux, nous sommes tout autant vulnérables à ce que nous voyons aux informations ou sur Internet. Nous sommes souvent programmés pour réagir aux nouvelles dramatiques, même si les événements se passent à l’autre bout du monde. C’est pour ça que la télévision et les pubs ont un si fort impact sur nous. Notre inconscient est programmé dès l’enfance pour entendre et ne voir un angle de vue précis.

Beaucoup de coachs ou thérapeutes déconseillent de suivre les informations afin de ne pas tomber dans ce piège émotionnel. Cela peut être un bon conseil dans un premier temps, cependant, il est plus judicieux de comprendre qu’on peut se laisser toucher ou non par le drama selon ce qu’on décide. Nous sommes maîtres de nos réactions.

Du moment que nous sommes toujours touchés, nous pouvons prendre conscience qu’il y a encore des schémas qui se jouent en nous et, en conséquence, pouvoir agir pour devenir acteur au lieu de subir les situations, les nouvelles.

Il est parfois nécessaire de s’en détacher matériellement pour pouvoir prendre du recul puis y retourner de manière plus détachée si nécessaire.

Convaincre l’inconscient de son client

Ce phénomène fonctionne dans le sens négatif aussi bien que positif. Un thérapeute ne peut pas influencer son client sans que ce dernier y soit prêt et l’accepte, consciemment ou non. En général, si le client est venu, c’est que son conscient est convaincu, mais pas forcément son inconscient. Tant que ce dernier ne croit pas pouvoir être en santé, le soin n’aura aucune chance de fonctionner. A l’inverse, s’il est sûr que la thérapie sera efficace, l’effet placebo fonctionnera à plein.

Beaucoup d’éléments, mis en place par les thérapeutes et les médecins, servent à convaincre l’inconscient de leurs clients de l’efficacité du traitement. On retrouve dans cette catégorie beaucoup de rituels, les costumes particuliers (blouses blanches, costumes de cérémonie, etc.), le prix exorbitant de certains soins, certaines preuves scientifiques, les preuves sociales, etc. C’est souvent pour le bien du client, même si certains thérapeutes et médecins utilisent ce processus pour répondre à leurs besoins au lieu de s’axer autour des besoins du client.

Tout ce qui peut convaincre une personne qu’une thérapie est efficace augmentera les probabilités qu’elle fonctionne. C’est sur ce principe qu’est basé le fait qu’un guérisseur – que des milliers de personnes vont voir – a plus de chances d’aider à soigner une maladie grave qu’un jeune thérapeute qui travaille depuis quelques mois. L’expérience compte, mais beaucoup moins que le ressenti du client.

Se laisser polluer par l’énergie de ses clients

Beaucoup de thérapeutes se nettoient régulièrement afin de se débarrasser des énergies lourdes de leurs clients.

C’est à la fois utile et inutile. Inutile parce qu’on ne peut pas être affecté par l’énergie d’un autre si on ne le veut pas. Cela signifie qu’un thérapeute transporte l’énergie de son client après la séance uniquement s’il l’accepte. Utile pour les thérapeutes qui sont sensibles à ces énergies, car ils seront aussi sensibles au nettoyage.

Respirer de la lumière liquide

Une des exercices les plus efficace et les plus simple pour se nettoyer de n’importe quelle énergie est de respirer de la lumière liquide argentée.

Qu’est-ce la lumière liquide ?

Vous souvenez-vous des film Matrix ou Terminator 2 ? Cette substance ressemblant à du mercure en plus fluide n’est pas très éloigné de l’idée de la lumière liquide argentée. C’est comme si on concentrait tellement la lumière qu’elle devenait fluide.

N’importe quelle couleur fonctionne, même si pour le nettoyage l’argent, le doré, le vert et le turquoise sont souvent les plus efficaces. Mieux vaut essayer plusieurs couleurs afin de déterminer celle qui vous convient le mieux.

Prendre un moment pour respirer calmement en se voyant entouré de lumière liquide.

Inspirer cette lumière dans son plexus puis l’expirer vers ses pieds de manière à les remplir de lumière. A chaque cycle respiratoire, remplir de plus en plus ses jambes puis son buste, ses bras et sa tête. Plus on se sent pollué, plus il est important de le faire doucement, en remplissant son corps peu à peu (si c’est juste pour se donner un petit coup de frais, 4-5 respirations suffisent).

Cet exercice a l’avantage de protéger et soigner autant qu’il nettoie.

Se nettoyer les mains

Une autre technique très facile à mettre en œuvre est de se laver les mains à l’eau froide jusqu’aux coudes tout en imaginant, sentant ou visualisant que les énergies toxiques sont absorbées par l’eau.

L’eau et le froid ont un pouvoir magnétique, ils attirent les énergies.

De manière plus globale, une douche ou un bain froids en fin de journée font merveilles pour se nettoyer des énergies de la journée.

Les entités négatives, les parasites

Comme pour les sorts, nous nous laissons toucher par des parasites énergétiques ou des entités obscures uniquement s’ils trouvent une ouverture chez nous. Par exemple, si on se sent coupable ou qu’on mérite d’être puni, on attirera des entités pour nous faire du mal.

On peut demander à des spécialistes ou des entités de lumière de nous débarrasser de ces parasites, mais si on n’équilibre pas la cause en nous, s’il y a toujours un espace à remplir, de nouveaux viendront rapidement les remplacer.

Il en va de même pour les entités qui hantent des lieux. Elles ne peuvent affecter que ceux qui ont une perméabilité.

Se protéger des parasites et entités négatives

Se placer régulièrement en visualisation dans une bulle de lumière bleue ou blanche aide bien à se protéger des énergies négatives. On peut aussi demander à l’archange Michaël ou au maître Vivammus de nous protéger, ou simplement affirmer : “que tout ce qui n’est pas lumière s’éloigne de moi”.

En fait, il suffit de se sentir pleinement protégé pour l’être, quelque soit la méthode utilisée.

Si on a tendance à être régulièrement parasité par des entités (impliquant des nettoyages réguliers), il est important de se demander qu’est-ce qu’il y a en nous qui les attirent. Pour cela, on peut observer quelles émotions ces parasites exacerbent en moi. Si je me sens en colère lorsque je suis parasité, alors leur présence est liée à une colère. A moi de chercher ensuite d’où elle vient. Un kinésiologue, un thérapeute ou un scanneur peuvent m’y aider.

Une fois l’émotion nettoyée, les entités ne pourrons plus s’en nourrir et s’y accrocher. Nous aurons peut-être d’autres émotions pour qu’ils puissent de lier à nous, mais plus de cette manière.

J’attire ce à quoi je suis perméable

Comme nous l’avons vu, nous ne pouvons être touché que par ce à quoi nous sommes perméables. Si on prend en compte les lois de la matérialisation et de l’attraction, on peut estimer que nous vivons uniquement ce à quoi nous sommes perméables.

Donc en regardant notre entourage et ce qui nous arrive, nous pouvons déterminer ce que nous laissons entrer en nous, que ce soit quelque chose qui nous nourrit ou nous intoxique.

Interprétation spirituelle

Ce concept n’a plus vraiment de sens pour un être éveillé. Puisqu’il est tout, il n’y a ni intérieur ni extérieur. Son équilibre et l’équilibre de l’univers ne font qu’un.

Sentir que l’on est affecté par l’extérieur est un frein à l’éveil, car cela nourrit l’impression de séparation. Revenir à soi en connexion avec le tout est la base pour atteindre l’illumination.

Voilà pourquoi la plupart des disciplines menant à l’éveil commencent par séparer l’intérieur et l’extérieur en faisant comprendre que l’extérieur n’existe pas, que tout est intérieur. Une fois cette notion bien intégrée, il est plus facile d’aller au stade suivant : il n’existe pas d’intérieur ou d’extérieur dans l’unité. Tout est UN.

Interprétation pour les AIP

A cause de leur hypersensibilité, les Starseeds, anges terrestres, avatars et maîtres incarnés ont tendance à se sentir très jeunes envahis par les émotions et les ressentis des autres. Il ont alors souvent l’impression d’être victime des énergies extérieures. Ils finissent parfois par se couper de ces énergies en se clivant d’une partie d’eux-mêmes.

Il est donc primordial pour les AIP de prendre conscience que tout ce qui les affecte est lié à leur intériorité. Cela leur permet de quitter l’état de souffrance sans capacités de changer pour atteindre leur plein pouvoir et potentiel.

Une fois en lien avec leurs intériorités, ils peuvent se reconnecter à leurs vraies natures et créer leur vie idéale.

Un moment d’introspection

Si vous êtes partants, vous pouvez prendre un moment pour voir tous les aspects de votre vie qui ne vont pas comme vous voulez. Au lieu de chercher les responsables de cet état à l’extérieur, cherchez en vous ce qui coince et comment le changer.

Si vous sentez que vous avez besoin d’aide pour nettoyer certains blocages, n’hésitez pas à nous contacte, nous aurons un grand plaisir à vous accompagner pour alléger et débloquer ce qui vous retient encore.

Amicalement vôtre,

Wanderer et Bhân

2 Thoughts on “Mana : je ne peux pas être influencé par des forces extérieures

  1. J’aime cette approche de la vie. Je bois avec ravissement ces pensées et ses écrits qui me font découvrir de nouvelles pistes pour vivre ma vie avec plaisir, sérénité, paix avec moi-même.
    Je conseille, parce que je l’applique deux ou trois fois par jour, le nettoyage des mains et des avant-bras jusqu’aux coudes à l’eau froide et au savon. Le bien-être énergétique est bien présent à condition, pour moi, d’être en conscience avec les sensations énergétiques de cette action sans laisser son esprit se polluer par des pensées parasites ou son “bruit mental”.
    Bravo et merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :