Égrégores négatifs : reprendre la main – 2ème partie

Table des matières

Les égrégores négatifs contrôlent bien des aspects de nos existences, de nos émotions, à nos finances, en passant par notre vie sociale et sentimentale.

Ils influencent aussi ce que nous achetons, nos réactions devant les informations ou les décisions des gouvernements (qu’ils ont influencés avant).

Comment nous détacher de leur influence ? Comment choisir ceux par lesquelles nous acceptons d’être accompagnés en conscience ?

Nous allons essayer de répondre à ces questions complexes.

(Si vous ne connaissez pas les égrégores ou leur impact sur nos vies, je vous invite à lire le premier article consacré aux égrégores.)

Se détacher d’un égrégore négatif

Un égrégore sait comment nous conserver sous son influence. Ses capacités de manipulation sont extrêmement perfectionnées et la plupart dè

s fois, nous ne comprenons même pas que nous sommes dans une toile tissée par nos propres créations.

Trois approches différentes

Il existe plusieurs manières différentes d’aborder le problème. Il ne faut en tout cas pas affronter l’égrégore de face, car on ne ferait que le renforcer. Mieux vaut mettre au point des stratégies permettant de nous défaire des accroches qu’il a sur nous.

Il existe quatre grandes approches et pleins de techniques différentes dans chacune d’elles :

1) Ne plus les nourrir

Les égrégores nous manipulent dans le seul but d’être nourri et ainsi pouvoir se développer le plus rapidement possible. S’ils comprennent qu’ils ne pourront rien obtenir de notre part, ils essaieront de nous convaincre de les rejoindre, mais en cas d’échec nous laisseront tranquille pour concentrer leurs efforts sur des personnes plus dociles.

Ne pas mettre d’enjeux

Vadim Zeland explique, dans son livre Transurfing, que la meilleures façon pour de détacher est de ne pas placer d’enjeux dans nos actions ou le monde.

Chaque fois que nous nous prenons au sérieux, nous prenons nourrissons un égrégore et tomber sous son influence.

Le principe de base est donc de nous détacher de toutes les fois où nous mettons de l’importance dans les événements.
Est-ce que le verre est à moitié vide ou à moitié plein ?
Et si cela n’avait pas d’importance ?

La technique la plus facile pour éviter de mettre trop d’enjeu est

d’éviter d’agglomérer les événements

Imaginons que je dépense 50 francs pour faire des courses. La somme n’est pas si énorme. Mais si je l’additionne à toutes les autres sommes dépensées ce mois, ça fait beaucoup.

Écrire un e-mail n’est pas si terrible, mais additionné aux 18 autres à finir en urgence…

Si je perds ou gagne un client ce n’est pas grave, mais dix…

En me focalisant sur un élément, une tâche à faire, un client, une somme, je serai plus concentré, moins stressé et il me sera plus facile de ne pas mettre d’enjeux. Chaque élément pris individuellement n’est pas un problème, seule l’addition me stresse et me rend vulnérable aux égrégores.

Quitter le drama

Les égrégores aiment par dessus tout les émotions. Plus ils en ont et plus ils en veulent. Ils se tournent donc naturellement vers les personnes qui leur en donnent un maximum.

Si vous sortez de l’émotionnel et du drama, les égrégores cesseront de s’intéresser à vous, vous laissant libre de vivre votre vie.

Comment faire ? Ces articles vous y aideront :

Respirer dans son bassin pour être la paix

Comme le dit Laurent Marchand, respirer dans son bassin est certainement la manière la simple et la plus efficace pour atteindre la paix.

  1. Soupirer de façon bruyante, à plusieurs reprises, en concentrant son attention sur son bassin (encore mieux si on arrive à cibler la concentration au niveau de son périnée)
  2. Le but est de faire descendre l’énergie le plus bas possible
  3. Quand on sent que l’énergie est dans le bassin, on peut y rester quelques minutes

Dans cette vidéo, Laurent Marchand montre assez bien à 32min 40 sec comment faire. 😉

Et plus on fait cette respiration et plus on arrive à la paix facilement et rapidement.

Une fois dans la paix, nous ne sommes plus d’aucune utilité pour les égrégores.

Être dans la lumière et l’amour

Plus on est dans l’amour inconditionnel et la lumière de la source, moins les égrégores vont s’intéresser à nous. Ce sont des éléments dont ils ne peuvent pas se nourrir.

Accompagner la respiration dans le bassin avec certains exercices peut nous aider à garder notre recul avec les égrégores plus longtemps.

La méditation de la lumière

Se visualiser au centre d’une boule de lumière blanche ou dorée. Avoir l’intention de laisser chaque pensée et chaque émotion qui nous traverse aller à la lumière.

Respirer tranquillement et regarder les idées et les émotions se dissoudre dans la lumière.

La pleine Conscience

Lorsque nous sommes dans la Conscience pure, nous sommes dans l’Amour, hors du drama. Les égrégores ne nous embête alors plus.

Pour atteindre la pleine Conscience, le plus simple est de s’arrêter régulièrement dans sa journée, de respirer, puis d’observer tout ce qui se passe dans notre vie sans jugement, sans avoir d’avis. Juste accepter ce qui est et ce qu’on a matérialisé.

Prendre la pleine responsabilité de sa vie

Lorsque nous refusons de prendre la responsabilité de ce qui nous arrive, nous laissons la place à un égrégore, qui la prendre pour nous.

Nous lui offrons notre pouvoir personnel. Il peut alors nous influencer par exemple en nous instillant de la culpabilité ou de la victimisation.

Si je prends la pleine responsabilité de ce que je matérialise, les égrégores n’ont plus de prise sur moi.

Ce n’est pas facile d’arriver à prendre la pleine responsabilité de sa vie, cependant, en avançant petit pas par petit pas, on parvient au but. Il est souvent utile de se faire accompagner par un coach ou un thérapeute professionnel, même si la responsabilité finale nous appartient.

2) Détecter l’effet des égrégores

Si on parvient à détecter l’effet des égrégores sur notre vie, il est plus facile de défaire cet impact à chaque instant.

Être attentif à ce qui n’est pas soi

Les égrégores nous soufflent des idées et des émotions pour nous influencer. En observant nos pensées récurrentes, on peut se poser ces questions sur leurs origines :

est-ce que cette pensée m’appartient ?
D’où vient cette pensée ?

On peut ainsi déterminer si c’est vraiment ce qu’on pense ou si l’idée nous a été suggérée.

Dans le 2ème cas, il est possible de faire un acte symbolique pour se débarrasser de cette pensée :

  • L’écrire sur une feuille puis la brûler avec l’intention que l’idée disparaisse en fumée
  • Trouver où la pensée est dans son corps. La prendre dans ses mains et la jeter au loin en criant fort
  • Trouver son idée sur le sujet et la répéter 3x 21x par jour jusqu’à ce qu’elle remplace l’autre (Ex : si la pensée récurrente qui n’est pas la nôtre est la peur de tout perdre, on peut répéter : Moi, (prénom), je sais que je suis un enfant de la source et qu’elle prend toujours soin de moi )
  • Rendre cette idée à son propriétaire par une affirmation : Je sais que l’idée que (ajouter l’idée) ne m’appartient pas. Je la rends maintenant à son propriétaire légitime. Désormais, elle ne m’influence plus.

Voir l’influence des égrégores dans les événements ou les réactions des autres

Il est toujours plus facile d’observer l’influence des égrégores chez les autres que chez soi. Cependant, en voyant leur jeu autour de soi, cela va nous permettre de nous en sortir.

Si on observe en Conscience son environnement et les gens autour de soi, on peut remarquer que les réactions et les événements semblent souvent orchestrés par une force supérieure qui s’arrange pour que les gens restent dans le drama.

Cela permet de comprendre le jeu orchestré par les égrégores et ainsi de l’éviter plus facilement.

Voir les égrégores

Il est possible d’utiliser son intuition et son 6ème sens pour détecter les égrégores et les liens qu’ils ont tissés avec nous et les autres.

C’est plus ou moins facile en fonction de votre sensibilité. Si vous n’avez pas encore ouvert votre 3ème œil, développé votre intuition, appris à parler avec votre moi supérieur, etc. et appris à vous protéger, nous vous conseillons de commencer par apprendre une de ces compétences (en suivant des vidéos, des livres, des formations ou de futurs articles).

Les égrégores sont généralement plus difficiles à détecter que les entités de lumière et s’y connecter sans être préparé peut entraîner le risque de tomber rapidement sous son influence.

Bien préparé, c’est cependant sans risque et cela permet de mieux comprendre comment ils se lient à toutes les couches de la société et à tous les concepts.

Voici la technique de base :

  • Se centrer
  • Se protéger
  • Activer son moyen de détection
  • Avoir l’intention de percevoir l’égrégore choisit
  • Se laisser guider par son intuition
  • Bien se nettoyer à la fin et couper tous les liens

Mieux vaut commencer par de gros égrégores auxquels on ne se sent pas lié, comme par exemple une chaine de commerces où on n’achète jamais (mais sans y être opposé). Ces égrégores sont si gros qu’ils sont faciles à voir et si vous vous sentez neutre par rapport à eux, vous avez peu de risque de tomber sous leur influence.

Si on sent qu’on a d’un seul coup envie de se rendre dans leur magasin ou sur leur site, couper immédiatement le contact et se purifier.

3) Choisir son égrégore

Les égrégores sont partout. Il est donc très difficile de s’en couper complètement. Dans ce cas, pourquoi ne pas choisir en conscience ceux qu’on veut nourrir car ils vont dans le sens qu’on veut ?

Qu’est-ce qu’on veut ?

Il faut d’abord déterminer ce qu’on veut vraiment pour que cela fonctionne.

Si on cherche à fuir une situation, on ne fera que renforcer son lien avec l’égrégore de cette situation (ex : si on veut arrêter de fumer, on risque d’être encore plus sous la coupe de l’égrégore des cigarettes et donc rechuter). On nourrira juste l’autre face de la même pièce.

Pas besoin que ce soit notre mission de vie ou le gros objectif de notre vie. On peut décider d’en changer demain si on désire.

On a juste besoin d’une intention claire pour se connecter au bon égrégore ici et maintenant.

Trouver un égrégore lié à notre intention

Avant de se connecter à un égrégore, il faut connaître son existence. Internet est un outil fantastique pour réaliser cette étape.

En effet, si quelque chose existe sur la toile, il y a probablement plusieurs personnes qui s’y intéressent et donc un ou des égrégores actifs. Plus il y a de sites ou de blog sur le sujet, plus il y aura d’égrégores puissants.

On peut aussi utiliser des journaux ou des magazines.

Me lier à cet égrégore

En m’intéressant au sujet, en communiquant avec les autres (réseaux sociaux, courriels, téléphone, etc.), en mettant de l’émotion (joie et plaisir) et en agissant pour aller dans le sens de mon intention, je m’accroche à l’égrégore.

C’est sur ce principe que fonctionnent les tableaux de rêves, à chaque fois que l’on voit les images sur le tableau, on s’accroche un peu plus à l’égrégore.

Il n’y a pas d’enjeux

Pour ne pas tomber sous le pouvoir de l’égrégore, il est important d’enlever les enjeux dans la réussite de nos intentions. Juste avancer dans la direction souhaitée, faire de notre mieux sans attente par rapport au résultat.

La vie est un jeu, soit c’est le nôtre, soit celui de l’égrégore.

4) Utiliser des rituels de protection

Les égrégores utilisant l’énergie pour agir, ils sont sensibles à l’énergie. En utilisant notre libre arbitre, nous pouvons mettre en place des protections contre leur influence.

La plupart de ces rituels sont trop complexes pour être expliqués ici. Des articles ou des vidéos leur seront consacrés. Vous pouvez aussi vous faire aider d’un thérapeute, un passeur d’âme ou un maître spirituel.

Voici quelques rituels simples à mettre en place :

Affirmations

Bien respirer et affirmer avec conviction des phrases de protection comme :

  • Tout ce qui n’est pas lumière s’éloigne de moi
  • Je suis protéger par ma lumière et ma source intérieure, rien ne peut m’atteindre si je ne le décide pas

Le faire à chaque fois qu’on sent la présence d’un égrégore.

Bulle de lumière

Visualiser une boule de lumière blanche, argentée ou dorée dans son ventre. A chaque inspiration, faire grandir cette boule jusqu’à ce qu’on soit complètement entouré. La respirer et la laisser pénétrer en soi.

Visualiser comme elle repousse toutes les énergies dont on a pas besoin.

Demander de l’aide

Appeler silencieusement des entités de lumière ou des égrégores de soins pour nous aider à éloigner les autres égrégores.

Par exemple : Archange Michaël s’il te plaît aide moi à sortir de l’influence de l’égrégore de
Puis l’aider en coupant avec la main les liens qui nous lient aux égrégores.

Résistance difficile

Les égrégores ne supportent pas de voir quelqu’un sortir de leur influence. Ils vont donc utiliser leurs immenses pouvoirs pour nous forcer à revenir dans le jeu.

Ils peuvent par exemple :

  • Matérialiser des difficultés inattendues (un obstacle administratif, des frais, un renvoi)
  • Nourrir nos émotions (peur, colère, culpabilité, tristesse) et nos pensées négatives
  • Offrir des cadeaux pour qu’on revienne dans le jeu (enjeux)
  • Pousser d’autres personnes à essayer de nous convaincre de les suivre
  • Pousser d’autres personnes à nous attaquer, nous forcer à revenir dans le droit chemin

Il est très important de rester aligné. Après quelques temps, l’égrégore en aura marre de dépenser de l’énergie pour nous faire revenir. Il nous laissera tranquille.

Égrégores et AIP

Dans le troisième article de la série, nous viendrons plus en détail sur les égrégores et les AIP.

Posez vos questions et nous y répondrons avec plaisir.

Amicalement Vôtre,

Wanderer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :