Hypnotisé ?

Table des matières

Tout le monde a entendu parlé d’hypnose mais sans forcément toujours comprendre de quoi il s’agit exactement. Outils de spectacle ou de thérapie ? Charlatanisme ? Effet placebo ?

Si des personnes croient en l’hypnose, d’autres restent sceptique, malgré les nombreuses preuves. Et pourtant, l’hypnose est couramment utilisée dans les hôpitaux pour le traitement de la douleur par exemple. Quant aux bénéfices thérapeutiques, ils sont nombreux dans tous les domaines.

Mais, et si au-delà des effets thérapeutiques, nous étions en fait tous hypnotisés à notre insu ? Serait-il possible de nous réveiller ?

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose peut être décrite par une modification de l’état de conscience qui met notre esprit conscient de côté pour permettre à l’inconscient de remonter à la surface de manière à lui parler directement.

Comme l’inconscient est la partie de notre psyché qui a directement accès à notre mémoire, il est plus à même de faire remonter des souvenirs passés. Il est aussi le gardien de nos croyances et de notre lien avec le tout.

En permettant une communication directe avec notre inconscient, l’hypnose permet de modifier de manière très rapide nos croyances et les conséquences des traumatismes dont nous avons fait l’expérience. Il s’agit ainsi d’une technique thérapeutique très efficace.

On peut se servir de l’hypnose pour arrêter le signal de la douleur ou croire qu’on se baigne dans de l’eau chaude alors qu’elle est glacée ou vice-versa.

Notre perception détermine notre réalité

En chamanisme Hawaïen, et dans beaucoup de sagesses ancestrales et en physique quantique, il est dit que notre perception détermine notre réalité.

Comme nous l’avons vu, l’hypnose peut modifier nos perceptions de la réalité et ainsi changer toute notre réalité. Elle peut donc être utilisée bien au-delà de la thérapie ou du spectacle. D’ailleurs, de plus en plus d’athlètes, de chefs d’entreprises ou d’artistes l’utilisent pour améliorer grandement leurs performances.

Sommes-nous hypnotisés ?

Il est dit, dans le milieu, qu’il est impossible d’hypnotiser quelqu’un sans son consentement. Mais est-ce réellement le cas ? Ne pourrait-on pas être hypnotisé à notre insu ?

On voit ce que parviennent à faire les hypnotiseurs de spectacle aux gens, parfois à leur insu. Il est plutôt clair que la volonté et le fait de ne pas vouloir se faire hypnotiser ne sont pas des moyens directs de défense.

Court-circuiter le maximum de sens

Ces dernières années, l’hypnose a énormément évoluée. Là où un hypnotiseur avait besoin de plusieurs minutes, voir plusieurs dizaines de minutes d’induction hypnotique, il ne faut maintenant, aux meilleurs professionnels, que quelques secondes pour vous faire rentrer en trance légère et quelques secondes de plus pour plonger dans les profondeurs de l’inconscient.

Si cela permet des spectacles de plus en plus impressionnants et des thérapies à la fois brèves et efficaces, certains l’utilisent pour des actes moins honnêtes, comme des cambriolages.

Ce qui a permis à l’hypnose d’évoluer aussi rapidement est l’utilisation de plus de sens pour provoquer la trance. Si vous pouvez court-circuiter 3 sens d’une personne au même moment, vous pouvez la plonger immédiatement en trance. C’est pourquoi la plupart des hypnotiseurs touchent pendant qu’ils parlent et poussent la personne à regarder quelque chose de précis : touché, ouïe, vue et c’est bon la trance est induite.

Notre conscient dépassé

Notre conscient a toutes les peines à se concentrer sur autant d’éléments à la fois. Du coup, c’est comme s’il disjonctait, laissant la place à l’inconscient. Cela nous arrive fréquemment au cours de notre journée. Habituellement, ces moments d’absence ne durent pas plus de quelques secondes et nous reprenons le cours normal de nous activités.

Cependant, un hypnotiseur peut utiliser ce moment pour parler à notre inconscient et nous faire rester dans cet état, voir l’approfondir.

On ne peut pas nous faire faire ce que nous ne voulons pas faire

Pour nous rassurer, les hypnotiseurs nous disent qu’on ne peut pas nous faire faire ce que notre inconscient ne veut pas faire. Il est vrai que si je ne suis pas un assassin, personne ne me fera tuer une autre personne. Sauf que…

Si on ne peut pas forcer quelqu’un à faire ce qu’on ne veut pas faire, il est possible de modifier ses perceptions afin de le tromper. Il y a eu par exemple un thérapeute professionnel qui a utilisé l’hypnose pour faire croire à une femme qu’il était son mari afin de coucher avec. Cependant, elle a fini par réussir à percer assez les suggestions hypnotiques pour s’en souvenir et porter plainte.

Un neuromarketing efficace

La publicité et le marketing ont commencé à utiliser des éléments d’hypnose dès le début. En effet, les actes d’achats sont principalement commandés par notre inconscient, donc tous les moyens pour l’atteindre sont bons.

Mais ce n’est que depuis le développement du neuromarketing que la pratique se généralise de plus en plus. Chaque publicité, chaque e-mail, chaque texte commerciales sont pensés de manière à faire réagir les parties de votre cerveau qui poussent à l’acte impulsif en désactivant celles qui permettent de raisonner ou d’agir en Conscience.

Une utilisation généralisée

Cette approche marketing s’est étendue de la publicité, aux médias, à la politique, aux réseaux sociaux, etc. On voit presque la communication entière de notre société se baser sur des éléments de neuromarketing et d’hypnose.

C’est d’autant plus efficace, que plus nous sommes régulièrement en trance, plus il est facile de nous y plonger, et moins nous serons sensibles aux arguments raisonnés.

Utiliser l’odorat

Dans les magasins et les cinémas, l’utilisation d’odeurs est fréquente. Par exemple le pain, les gâteaux, les popcorns, sentent si bons et deviennent un incontournable des enseignes. Ceci est d’autant plus efficace que l’odorat est un sens émotionnel très relié à nos envies et nos souvenirs. C’est ainsi que reviendra à notre mémoire le bon gâteau que nous préparait notre grand-mère.

Notre système nerveux involontaire va réagir immédiatement, par exemple en préparant notre estomac à digérer, ce qui va déclencher notre mécanisme de la faim (même si nous venons de manger).

En ajoutant à l’odorat, la vue et les émotions, notre conscient est court-circuité et nous nous retrouvons avec le patin dans notre sac sans comprendre pourquoi.

Les vendeurs qui vous touchent

Attention aux vendeurs qui vous touchent même amicalement. Ils cherchent généralement à vous influencer par des méthodes d’hypnose.

Les hypnothérapeutes professionnels savent utiliser une poignée de main pour induire une trance hypnotique. Il semble donc logique de croire que d’autres personnes utilisent cette technique à des buts moins louables.

Les émotions comme outil majeur d’hypnose

Faire ressentir une émotion importante est l’un des moyens les plus efficaces de placer quelqu’un en hypnose. L’émotion la plus utilisée est la peur, mais la colère, la culpabilité et la honte sont aussi de très bons vecteurs.

Le moyen le plus facile de convaincre quelqu’un est de montrer les émotions en lui, par exemple en lui montrant comme sa vie sera horrible s’il n’achète pas votre produit. Comme il est dit dans les livres de marketing : trouvez ce qui fait se réveiller votre prospect la nuit, puis appuyez dessus à au moins 3 reprises pour être sûr qu’il achète votre produit. Encore ce fameux chiffre 3 qui court-circuite notre conscient.

Lorsqu’on est plongé dans le drama, notre inconscient prend le contrôle de notre vie. Nous sommes alors plongé dans un état proche de l’hypnose, sensibles à toutes les suggestions.

Hypnotisés en permanence

Il semble donc évident que nous sommes maintenus en état d’hypnose plus ou moins profonde par les médias, les publicités, les discours, les réseaux sociaux… Tout est fait pour nous maintenir dans cet état d’hypnose. Cependant, tout ceci ne serait pas possible sans le plus grand des hypnotiseurs qui se trouve au fond de nous.

Le meilleur des hypnotiseurs, notre mental

Avant de vouloir accuser l’extérieur de chercher à nous hypnotiser, il est important de chercher d’abord en nous.

Notre mental nous bombarde de milliers de pensées chaque jour, bien trop pour notre conscient. Sous l’effet de ce bombardement, nous nous retrouvons incapables de vivre et d’agir en Conscience. Notre inconscient prend le dessus et nous traversons notre vie dans un état de Conscience modifié.

Une hypnose cachée

On pourrait se demander pourquoi on ne remarque pas cette influence si nous vivons chaque jour avec. C’est principalement parce que le mental est celui que nous avons mis en charge de détecter et nous protéger de ces influences. Ce serait comme demandé à un menteur de vérifier que personne ne nous mente.

Le mental utilise les pensées et les émotions pour nous maintenir dans un état d’hypnose en nous assurant qu’il nous avertira “s’il y a le moindre problème”, nous faisant oublier que le problème c’est lui. Le mental travaille dans ce sens pour nous protéger, selon ses normes 😉 même si elles diffèrent drastiquement des nôtres.

Vulnérable aux hypnoses extérieures

C’est principalement à cause de l’hypnose permanente que notre mental nous impose que nous sommes si facilement manipulable et hypnotisable. Surtout que notre mental parvient à nous faire croire que nous ne le sommes pas. La preuve, nous n’achetons jamais ce qui est présenté dans les publicités 🤔😉. Ce qui est étrange c’est qu’ils continuent à en faire.

La réalité est que notre mental nous manipule afin qu’on achète les produits tout en nous faisant croire que nous avons décidé seuls. Tant que nous continuons à écouter les milliers d’idées qui nous passent dans la tête, nous resterons vulnérables à l’hypnose extérieure.

L’hypnose des égrégores

Les égrégores sont particulièrement doués pour accentuer l’hypnose par l’intermédiaire de notre mental. Ils utilisent les liens qu’ils ont avec lui pour nous parler directement. Nous pensons ainsi agir de notre propre fait alors que nous suivons les instructions d’un égrégore.

Beaucoup d’entités, de sociétés ou de personnes qui veulent influencer le plus de personnes possibles passent, consciemment ou inconsciemment, par les égrégores. C’est derniers sont ravis d’aider une cause qui leur apportera davantage d’énergie.

Les AIP et l’hypnose collective

Les AIP ont une place particulière à jouer dans cette incroyable comédie. En effet, si les âmes incarnées régulièrement sur Terre ont pris l’habitude, et accepté cette hypnose du mental, ce n’est pas le cas des AIP. Ces dernières vont ainsi plus en souffrir, mais également avoir de meilleurs chances d’en sortir rapidement.

En face de cette hypnose généralisée, les AIP ont trois choix :

  • Rentrer dans le moule, se laisser hypnotiser ou faire semblant de l’être. C’est la méthode qui semble la plus facile et tranquille mais qui oblige à se couper de soi car aucune AIP ne pourra rentrer dans le moule de ce monde
  • Se rebeller au risque de souffrir encore et encore, d’être mis en marge et de finir par succomber à l’hypnose par un autre côté et sans s’en rendre compte
  • Atteindre un niveau de Conscience suffisant pour observer tout cela de l’extérieur dans y succomber

La plupart des AIP suivent une voie mélangée entre ces 3 en fonction des différents domaines de leur vie.

Suis-je vraiment hypnotisé ?

Si vous vous posez cette question, la réponse est probablement oui. Seuls les personnes qui ont assez de Conscience d’eux-mêmes et du monde sont capables de sortir de l’hypnose du mental et du neuromarketing.

Pour vous en rendre compte, vous pouvez prendre des moments pour observer votre vie en Conscience et vous demander si vraiment vous voulez faire quelque chose. Par exemple :

  • A la fin de ses courses, regarder ce qu’on a acheter : quels sont les choses dont on a vraiment besoin ? Qu’on voulait vraiment acheter avant de commencer ses courses ?
  • Observer les publicités, les journaux, les médias sociaux en Conscience afin de repérer tous les éléments omniprésents qui veulent nous entraîner dans une trance collective
  • Quand j’ai une envie subite d’acheter quelque chose dont je n’ai pas besoin juste parce que j’ai vu une annonce… Prendre un moment pour se demander s’il c’est vraiment ce qu’on veut ou si on a été hypnotisé
  • Prendre quelques jours ou au moins quelques heures pour se déconnecter de tout et avoir Conscience de la différence dans notre manière de penser
  • Méditer régulièrement pour se sortir du flux de pensées et voir la différence

Dans le prochain article, nous verrons ensemble quelques manières de sortir de cette hypnose.

Et vous, pensez-vous que l’on soit tous hypnotisés ? Répondez-nous dans les commentaires.

Amicalement vôtre,

Wanderer & Bhân

One thought on “Hypnotisé ?

  1. Merci pour cet article. L’hypnose est partout, elle soulève à la fois des questions éthiques et de société. Sommes-nous suffisamment assez informés sur l’existence de techniques d’hypnose qui peuvent être utilisées à notre insu ? Je n’étais pas au fait de la définition exacte d’un égrégore. Il est vrai qu’une pensée se matérialise dans le monde éthérique, c’est pourquoi il est toujours bon d’être vigilant quant à notre manière de penser et de ne pas se laisser contaminer par des idées noires ou toxiques. Je crois que la meilleure réponse face à ce problème est de cultiver une relation à la transcendance, ce qui a été hélas combattu dans notre société du fait d’oppositions politiques (l’Église catholique ayant été l’institution qui avait pendant des siècles éduqué les masses à entretenir le lien avec Dieu tout en exercer un fort contrôle politique sur la société et ses membres).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Root of Unity

Recevez notre mini-book : Incarnation en vous inscrivant à notre newsletter

Il est difficile pour une AIP de bien s’incarner sur cette Terre sans perdre sa vraie nature.
Grâce aux exercices proposés dans ce mini-book, vous pourrez connecter votre vie terrestre à votre vibration originelle et ainsi vivre la vie que vous voulez vraiment ici et maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :